Les bains dans l'architecture civile de Paris et de l'Ile-de-France (1515-1774)

par Ronan Bouttier

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Claude Mignot.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l’art et archéologie (Paris) depuis le 20-02-2008 .


  • Résumé

    Sujet aux contours mouvants, largement arpenté par les historiens, la question des espaces dédiés au bain attendait de rentrer pleinement dans le champ de l’histoire de l’architecture. Depuis quatre décennies elle se concentre sur l’étude des distributions et des manières d’habiter les grandes demeures de l’époque moderne. Une étude sur le temps long était nécessaire pour saisir les changements subtils des formes et des usages des pièces de bains. L’enquête est circonscrite par deux moments charnières pour l’histoire de l’architecture française : d’une part, l’avènement de François Ier en 1515 qui inaugura une politique artistique ambitieuse, en particulier dans les résidences royales ; d’autre part, la fin du règne de Louis XV en 1774, marquée en outre par le décès de Jacques-François Blondel, protecteur d’un classicisme architectural hérité du Grand Siècle. L’étude est fondée sur un corpus de notices monographiques embrassant le large spectre de l’habitat, du palais à la maison. Les sources de l’histoire de l’architecture, l’analyse du bâti des bains subsistants ont permis de définir des typologies d’espaces et des manières d’habiter. Afin de rendre plus sensible l’usage des lieux, le questionnement a été élargi à l’histoire de la médecine et des mentalités.


  • Résumé

    The theme of spaces dedicated to bath is a hardly defined subject, well studied by historians, but which had to be broached through the history of architecture. This field of study has focused for decades to analyse the layout and the ways of inhabiting in the great residences of modern times. A study on an extended period of time was necessary to understand the subtle changes of forms and uses of bath rooms. This study is defined by two turning points in the history of French architecture: on one hand the accession of François Ier in 1515, whom inaugurated an ambitious artistic politics, in particular for royal residences; one the other hand the end of the reign of Louis XV in 1774, furthermore the year of the death of Jacques-François Blondel who was a defender of an architectural classicism inspired by the Grand Siècle. This study is based on a catalogue of monographic notes incorporating the wide-ranging aspect of the housing, from palaces to houses. The sources of the history of architecture and the study of the construction of remaining baths made possible a definition of spaces typologies and ways of inhabiting. In order to make clearer the use of spaces, the study was enlarged to the history of medicine and mentalities.