Développement de la technologie CRISPR-Cas9 pour une édition du génome précise et sûre

par Juliette Rosier

Projet de thèse en Génétique

Sous la direction de François Moreau-gaudry et de Aurélie Bedel.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sciences de la vie et de la santé , en partenariat avec Taieb (laboratoire) et de Biothérapie (equipe de recherche) depuis le 22-07-2019 .


  • Résumé

    La technologie CRISPR Cas9 est une révolution en biologie et offre un espoir pour la thérapie génique des maladies génétiques. Elle pourrait constituer une alternative à la thérapie génique additive classique utilisant des vecteurs lentiviraux porteur du gène thérapeutique. Les premiers protocoles cliniques ont débuté. La technologie CRISPR-Cas9 utilisant une matrice correctrice permet une édition efficace. Néanmoins, elle présente un risque de réparation non homologue (NHEJ) concomitant de l'édition génique. De plus, nous avons récemment démontré qu'elle pouvait provoquer des délétions chromosomiques très larges p53 dépendantes. (Cullot et al 2019). L'objectif général de ce travail est d'évaluer précisément ce risque d'instabilité chromosomique et de comprendre comment le limiter. Dans une première phase, nous testerons différents modulateurs des voies de réparation pour limiter ce risque. Puis nous comparerons les différentes approches CRISPR-Cas9 (nucléase, nickase, base editor) pour réaliser une correction génique ciblée la plus sûre et la plus efficace possible. On appliquera ces innovations à la modélisation et la correction génique de maladies héréditaires.

  • Titre traduit

    Development of CRISPR-Cas9 technology for safe and efficient gene editing


  • Résumé

    CRISPR/Cas9 has become a powerful method for making changes to the genome of many organisms. It is a very promising tool for gene therapy. First clinical trials recently began. However, homology-directed repair is rare compared with NHEJ pathway leading to on-target indels and causing unwanted dysfunctional protein. Moreover, we recently describe unexpected alarming chromosomal truncations resulting from only one Cas9 nuclease-induced double strand break in cell lines and primary cells by a p53-dependent mechanism (Cullot et al 2019). The goal of this thesis is to precisely evaluate this risk and understand how overcome this problem. In a first step, we will test pharmacological approaches targeting repair pathways to improving the safety. Then we will compare the safety of different CRISPR-Cas9 approaches (nuclease, nickase, base editing) for gene editing. Finally, these innovative tools will be used to model and correct genetic diseases.