Perspective internationale en éducation inclusive et réalités des enfants en situation de handicap en Afrique subsaharienne francophone : cas du Sénégal

par Saliou Sene

Projet de thèse en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Magdalena Kohout-Diaz.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) , en partenariat avec Laboratoire cultures, éducation, sociétés (Bordeaux) (laboratoire) depuis le 07-11-2017 .


  • Résumé

    Titre : Perspective internationale en éducation inclusive et réalités des enfants en situation de handicap (ESH) en Afrique subsaharienne francophone: cas du Sénégal Les systèmes d’information organisationnels ont subi les révolutions informationnelles et technologiques importantes dictées par les perspectives internationales changeantes. Ce qui invite à une interrogation des politiques nationales face aux orientations pour mieux appréhender la façon d’opérationnaliser les visions ; ces dernières tenant comptes des attributs socio-économiques et culturels pour se présenter comme une nouvelle traduction locale d’une perspective internationale.. En effet, la recherche menée au Sénégal traite de la convergence de la perspective internationale avec les politiques locales qui font face aux défis de l’horizon 2030 des ODD.L’hypothèse est un déphasage probable entre la perspective internationale les visions locales dans la prise en charge scolaire des ESH au Nord et au Sud. La recherche vise ainsi à enrichir le disponible dans une stratégie participative de compréhension commune d’enjeux de mondialisation d’une vision pour des réalités aussi disparates que celles des ESH dans le monde.. Basée sur le positivisme d’Auguste Comte qui a pour but ultime l’établissement d’un nouvel ordre social, politique et moral; la recherche est constituée d’une première partie consacrée à l’épistémologie pour faire l’état des savoirs en vue de préciser les concepts fédérateurs. Elle débouche sur des pratiques situées afin d’éclairer la méthodologie de collecte de données. La seconde partie éclaire le choix de la technique appliquée à la démarche hypothético-déductive choisie. S’agissant de l’approche dans la collecte et l’analyse des données, elle est menée en méthodes d’échelle servant à quantifier du qualitatif. Des entrevues assorties de guides d’entretiens constituent les outils couplés d’observations directes descriptives de l’environnement des apprentissages. Synthèses de lectures, observations participantes et entrevues assorties de guides d’entretiens précèdent une phase-terrain consistant pour l’essentiel en une mobilisation d’indicateurs de savoirs, attitudes et pratiques. Les contenus s’inspirent des indications du rapport du Groupe de Washington qui a publié une série de questions résumées dans un document de rapportage. L’outil de collecte des données cible les 16 planificateurs académiques qui transmettent au niveau central les données de chaque région. Cette variable catégorique indépendante est exhaustive avec un seuil de couverture de l’échantillon à 100%. L’étude y ajoute les informations venant des collectivités locales, des associations de parents d’élèves et de certaines ONG. Les deux uniques inspections d’académie de Dakar qui abritent des expériences d’éducation inclusive ayant un ancrage institutionnel constituent la zone focale. Les variables catégoriques indépendantes regroupent les acteurs qui détiennent le pouvoir de décision (enseignants, directeurs, inspecteurs de l’éducation et de la formation, mairies). Celles dépendantes sont constituées d’unités contributives à l’atteinte des objectifs de la politique d’éducation inclusive (associations, comités de gestion, ONG). Ces variables sont choisies à travers un échantillonnage non probabiliste justifié par l’existence d’une expérience vécue. L’analyse et la discussion des résultats se fait à l’aide du logiciel SPSS dans une organisation du travail calquée sur la WBS (Work Breakdown Structure) qui est la structure hiérarchique des tâches du projet gestion de la recherche. S’agissant de la faisabilité, le guide s’entoure de précautions pour anticiper les interrogations des personnes sollicitées. Quant à la soutenabilité, nous sommes rassurés par le fait que l’entrevue n’est pas chère, c’est un mode d’investigation souple et facile à utiliser et convient à notre finalité en tant que professionnel du domaine. Les limites prévisibles à neutraliser sont l’éventualité de représentations de connaissances empiriques relatives aux phénomènes étudiés et les risques d’influence de l’interviewer. L’option d’envoyer un rapport final de recherche aux interviewés pour mieux valider le travail et aussi comme manifestation d’une marque de reconnaissance constitue une des formes de communication à côté des rencontres de partage de toutes natures. La communication écrite mène assurément à la publication d’articles et ou de livres et la communication orale débute par les panels, cours pour enseignants, colloques et autres rencontres de partage. La valeur ajoutée de cette recherche est l’incitation à une réflexion plus attentive aux différents types de handicap et à la transformation des données en indicateurs décisionnels. Parlant de l’échéancier, la mobilisation des matériaux a débuté en juin 2011, date de dépôt du projet de thèse. Elle a pris forme en novembre 2014 même si le travail s’est réalisé dans un cycle ouvert de recherche et de stabilisation des conclusions jusqu’ 2016. Ces données soulevant aussi des considérations d’éthique, une autorisation administrative d’utiliser les données scolaires est expressément demandée aux inspecteurs d’académie. En entrevue, après analyse sociolinguistique, les parents aussi sont mis à l’aise pour éviter tout soupçon d’usage en dehors du code éthique des ethnies locales.

  • Titre traduit

    International perspective on inclusive education and realities of children with disabilities in African Subsaharian french speaking Countries : sénégalese case study


  • Résumé

    Title: International Perspective on Inclusive Education and the Realities of Children with Disabilities (ESH) in African Sub-Saharan Francophone area: a Senegalese case study. Organizational information systems have undergone major informational and technological revolutions dictated by regular changing of international perspectives. This event inspires a review of national policies compared to global orientations for better understanding the way to implement guidelines by taking into account socio-economic and cultural characteristics. Thus, this research conducted in Senegal deals with the matching between the international perspective dictated by the 2030 horizon of the Sustainable Development Goals (SDGs) and local policies. The hypothesis is a probable shift between the international perspective and local visions in the schooling of Children With Disabilities (CWD). The research aims to enrich the available information in a participatory strategy of common understanding of issues of globalization of a vision for realities as disparate as those of the CWD in the world. Based on the positivism of August Comte whose ultimate goal is the establishment of a new social, political and moral order. The first part is devoted to epistemology in order to sum up the knowledge clarifying the key concepts. It leads to situated practices to inform the data collection methodology. The second part deals with the choice of the technique applied to the chosen hypothetico-deductive approach. With regard to the approach in data collection and analysis, it is conducted in scaling methods for quantifying quality. Interviews tools are combined with descriptive direct observations of the learning environment. Reading jottings, observations and interviews precede a field step consisting essentially in the mobilization of indicators of knowledge, attitudes and practices. The questions summarized the Washington Group on Disability Statistics as a result of the United Nations International Seminar on Measurement of Disability that took place in New York in June 2001