Le rôle des communicateurs traditionnels dans la médiation et la résolution de conflits : Cas de la crise socio-politique du Mali de 2012

par N'daou Tiecoura

Projet de thèse en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Jacques Ibanez bueno.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Langages, Littératures, Sociétés (laboratoire) depuis le 04-03-2019 .


  • Résumé

    Dans les sociétés traditionnelles au Mali, la « communication traditionnelle » joue un rôle important de médiation et de conseil. Cette fonction centrale est dévolue à une catégorie sociale précise : les Niamakala, (hommes de caste ou groupe des castes, cf. infra). Des recherches récentes sur les activités de ces acteurs montrent que le rôle du médiateur traditionnel n'a pas disparu, mais qu'il a évolué grâce à son institutionnalisation dans certains milieux comme le cas du Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRADE) mais aussi depuis l'apparition de nouveaux acteurs dans le champ de la communication sociale.

  • Titre traduit

    The role of traditional communicators in mediation and conflict resolution: The case of the 2012 socio-political crisis in Mali


  • Résumé

    In traditional societies in Mali, "traditional communication" plays an important mediation and advisory role. This central function devolves to a specific social category: the Niamakala (caste or caste group, see below). Recent research on the activities of these actors shows that the role of the traditional mediator has not disappeared, but that it has evolved thanks to its institutionalization in some circles, such as the case of the Network of Traditional Communicators for Development (RECOTRADE) but also since the appearance of new actors in the field of social communication.