Insight in Early Medieval elite jewellery from Great Moravia and Bohemia : manufacturing processes, construction, materials, and condition.

par Estelle Ottenwelter

Projet de thèse en Archeologie, ethnologie, prehistoire

Sous la direction de Luc Robbiola.

Thèses en préparation à Toulouse 2 , dans le cadre de Temps, Espaces, Sociétés, Cultures (TESC) , en partenariat avec TRACES Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (UMR 5608) (equipe de recherche) depuis le 01-10-2017 .

  • Titre traduit

    Bijoux de l´élite du Haut Moyen Age en Grand Moravie et Bohême : techniques de fabrication, montage, étude des matériaux, état de conservation


  • Résumé

    L’objectif de la thèse vise à une meilleure compréhension des bijoux de l élite du Haut Moyen Age en Bohême et Moravie d´un point de vue technologique. Jusqu’à présent très peu d’études ont porté sur le montage et l´étude des matériaux de ces objets de manière approfondie. L´étude archéologique était basée essentiellement sur l´ approche typologique et la thématique des décors. Or ces bijoux sont des artefacts très complexes, composés de differents éléments et dont la production met en oeuvre plusieurs techniques de mise en forme et de décoration. Les matériaux utilisés, les dimensions des differents éléments les composant et les savoirs faire technologiques que l´on peut identifier sur ces objets sont des marqueurs archéologiques importants permettant d ´identifier les productions locales des importations de même que les modifications de savoir faire opérés lors de l´adoption de certaines techniques. Ils peuvent permettrent d´identifier la provenance de ces bijoux,et éventuellement la production d´un atelier ou d´un orfèvre. Une meilleure compréhension de ces objets d´un point de vue technologique apparait fondamental pour pouvoir valider les hypothèses archéologiques concernant l´arrivée d orfèvres moraves en Bohême après l´effondrement de l´Empire Morave et identifier les différentes influences. Par ailleurs, l´impact des processus de corrosion des objets archéologiques et des traitements de restauration sur la lecture des résultats d´analyses sur ce type d´objets font défaut et doivent être pris en compte dans l´étude technologique.


  • Résumé

    The thesis aims to increase the knowledge of Early Medieval elite jewellery in Moravia and Bohemia from the technological point of view. Limited studies have been published so far on the construction and the nature of the material of this kind of objects. Archaeological studies were mainly based on typological approach and the thematic of the decoration motives. However, these jewels are very complex artefacts, made of different components, manufactured with different technology and decoration techniques. The materials used, the dimensions of the different components forming them and the technological skills we can identify on these objects are archaeological markers allowing to identify local from imported productions as well as modification operated when some of these techniques were adopted. They can allow to identify provenance of these jewels and eventually the production of a workshop or a craftsman. A better understanding of these objects from a technological point of view is fundamental to validate archaeological hypothesis concerning the arrival of Moravian craftsmen after the fall of Great Moravian Empire and identify influences. Furthermore, the impact of the corrosion process of archaeological objects as well as treatments of restoration on the lecture of the results of analysis on this type of objects have not been so far evaluated and must be taken in account in the technological study.