Le bien-être de l'élève au collège : représentations comparées des professeurs et des élèves.

par Marianne Lenoir (Bally)

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de François Baluteau.

Thèses en préparation à Lyon 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'éducation, psychologie, information et communication (Lyon) depuis le 10-01-2008 .


  • Résumé

    Une approche globale de l'élève voudrait que le collège prenne en compte la période charnière due à l'apparition de la puberté. dans la réalité, les besoins fondamentaux des élèves au collège ne sont pas forcément pris en compte. en témoigne une étude réalisée en 2005, dans un collège de saône et loire, sur le thème de l'utilisation des toilettes. plus encore que les besoins fondamentaux, la question se posait de savoir ce que les collégiens pensaient de leur bien-être au collège. une étude réalisée auprès de 5000 élèves, concernant leur conception du bien-être au collège, identifiait trois facteurs essentiels pour les collégiens : leurs relations avec les professeurs, la confiance de leurs parents envers leurs professeurs et l'intérêt de leurs parents pour leurs études. il semblait intéressant de savoir si les représentations des adultes du collège concordaient avec celles des collégiens. une première approche a donc été initiée, dans le même collège de bourgogne que celui de l'étude sur les toilettes. pour les professeurs, les principales représentations du bien-être de l'élève se situaient sur le plan matériel , le bien-être relationnel était peu abordé. les transformations corporelles de l'adolescence n'étaient pas prises en compte par le collège. ce travail est une première étude exploratoire. le but de ce travail de thèse sera de globaliser les résultats concernant les représentations du bien-être de l'élève par les professeurs et de mettre en évidence les représentations des collégiens. une comparaison sera réalisée entre les représentations des élèves et des professeurs.


  • Pas de résumé disponible.