Engagement des jeunes de l’AKP : la trajectoire de l’islam politique en Turquie

par Aysegül Bozan

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Nilüfer Göle.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 04-12-2007 .


  • Résumé

    La socialisation politique des jeunes engagés dans le Parti de la Justice et du Développement Adalet ve Kalkınma Partisi, l’AKP- en Turquie et les conséquences de ce militantisme sur leur rapport à l’autre et leur vision du monde sont l’objet d’étude de cette thèse. La question de la relation avec des groupes « d'autruis » -les Kurdes et les alévis- permet d’examiner le potentiel de démocratisation de l’AKP, parti issu de l’islam politique se définissant comme conservateur démocrate. Présentés auparavant par leur capacité à réaliser la compatibilité de l’islamisme avec la démocratie, le modèle turc et l’AKP, constituent aujourd’hui un cas pour analyser les obstacles à la démocratisation. Grâce à une enquête menée dans huit villes de Turquie -Istanbul, Antalya, Alanya Kayseri, Aksaray, Sivas, Ordu, Van- cette étude examine les trajectoires d’engagement et de cadrage politique des jeunes dans l’AKP. Elle met ainsi en lumière l’absence de transformation du cadre structurel en vue de la reconnaissance des droits de « l’autrui » qui révèle les déficits démocratiques.

  • Titre traduit

    The political engagement of AKP youth. Trajectories of political Islam in Turkey


  • Résumé

    This research analyses the political socialization processes of the youth engaged in the Justice and Development Party - Adalet ve Kalkınma Partisi, AKP - in Turkey and the consequences of this engagement on their perception of the « other» and their worldviews. The question of their relations with ethnic and confessional others – such as the Kurds and the alevis – makes it possible to evaluate the democratization potential of the AKP. Presented as able to merge political Islam and democracy, the Turkish model and the AKP constitute today a case-study to observe the obstacles to democratization. Based on the results of a survey realized in eight different cities of Turkey - Istanbul, Antalya, Alanya Kayseri, Aksaray, Sivas, Ordu, Van - this study examines engagement trajectories and political framings of the AKP youth. It also sheds light on the absence of transformation of the structural framework for the recognition of the rights of the “others”, a fact that exposes democratic deficits