Criblage à Haut Débit de Microbes et Produits Microbiens pour Applications Industrielles

par Jordan Prieto

Projet de thèse en Chimie Physique

Sous la direction de Jean-Christophe Baret.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences chimiques (Talence, Gironde) , en partenariat avec Centre de Recherche Paul Pascal (Pessac) (laboratoire) et de Biotechnologies (equipe de recherche) depuis le 10-05-2019 .


  • Résumé

    Ce projet de thèse associé au réseau ITN EvoDrops s'intéresse à l'utilisation de méthodes microfluidique et biochimique pour développer des systèmes et protéines d'intérêt thérapeutique ou industriel. Cette recherche est basée sur le principe de l'évolution dirigée. Cette dernière est une approche synthétique de l'évolution qui a pour but d'améliorer des systèmes vivants selon des besoins prédéfinis en contrôlant la pression de sélection. Deux aspects fondamentaux d'ingénierie des protéines seront combinés. D'une part, la génération d'une grande diversité génétique contrôlée, utilisable comme un ensemble de catalyseurs actifs contenants des variantes d'intérêt. Et d'une autre part, l'analyse et la sélection de bibliothèques de criblage à très haut débit pour identifier des variantes améliorées répondant aux contraintes définies par l'utilisateur (vitesse de catalyse, spécificité, stabilité). L'objectif général est d'optimiser les procédés à tous les niveaux de la chaine d'opération pour développer des systèmes de criblage à très haut débit, associant fiabilité et sensibilité, afin de sélectionner des variantes d'intérêts fondamental, médicinal, pratique et industriel.

  • Titre traduit

    High-Throughput Screening of Microbes and Microbial Products for Industrial Applications


  • Résumé

    This thesis project, which is part of the Innovative Training Network EvoDrops, is a translational approach for microfluidics and biochemical methods towards the engineering of proteins and systems of industrial or therapeutic interest. This research is based on directed evolution. The latter is a synthetic, man-made approach of evolution, aiming at improving living systems based on predefined needs, controlling the external selection pressure. Two fundamental aspects of protein engineering will be effectively combined. First, the generation of a large and controlled genetic diversity usable as a pool of active catalysts containing unknown variants of interest. And second, the analysis and selection at an ultra-high throughput of libraries to identify improved variants fulfilling the user-defined constraints (rate of catalysis, specificity, stability). The overarching goal is to optimize processes at all levels of the chain of operation to reach ultra-high throughput, improved sensitivity and reliability of systems for the selection of variants of fundamental, medicinal, practical and industrial interest.