MARS – Matériaux Antiques ReimS - Caractérisation, préservation et valorisation des matériaux du bâti monumental antique de Reims

par Sébastien Laratte

Projet de thèse en Sciences de l'univers

Sous la direction de Gilles Fronteau et de Céline Schneider- thomachot.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Sciences Fondamentales - Santé , en partenariat avec GEGENAA - Groupe d'Etude sur les Géomatériaux et Environnements Naturels, Anthropiques Archéologiques (laboratoire) depuis le 30-09-2018 .


  • Résumé

    La caractérisation des matériaux antiques de l'ancienne capitale de province Durocortorum est un élément clef pour une meilleure préservation et valorisation des monuments de l'actuelle cité rémoise. C'est dans ce cadre que s'inscrit le projet doctoral MARS (Matériaux Antiques ReimS), qui sera porté par le GEGENAA et réalisé en collaboration avec les organismes d'archéologie et des monuments historiques locaux (collectivité locale, nationaux et services de l'état). Ce projet a pour objectif l'étude des différents géomatériaux qui composent les deux principaux monuments antiques encore présents à Reims (l'arc antique dit de la Porte de Mars et le cryptoportique) ainsi que les monuments uniquement connus par les fouilles archéologiques (collections du Musée Saint-Rémi, blocs monumentaux de la Rue Belin, etc.). L'étude sera réalisée selon trois grands axes : - identification des matériaux au sein de leur contexte architectural (matériaux en œuvre au sein des monuments) ; - détermination de leurs caractéristiques pétrographiques et pétrophysiques (microscopie, porosimétrie, analyses physico-chimiques) et de leur durabilité (tests de vieillissement accéléré) ; - valorisation des monuments par le biais de communication autour de leurs matériaux (mise en lien avec les carrières d'origine, compétences des matériaux et place des matériaux dans l'histoire des monuments). La caractérisation des matériaux sera effectuée à la fois in-situ et en laboratoire. Pour la partie insitu, les matériaux seront replacés dans leurs contextes architecturaux via un couplage avec des relevés de terrains 3D (notamment via photogrammétrie et intégration des données sous SIG). Les analyses en laboratoire permettront de définir les comportements des matériaux face à l'altération ou aux produits de restaurations et de produire des simulations et modélisations numériques de durabilité. Ces relevés et analyses seront réalisés en collaboration avec l'Université de Bourgogne-Franche-Comté (ARTEHIS UMR 6298) et les services du patrimoine locaux et régionaux. Des études complémentaires de matériaux issus de corpus conservés dans les musées ou les dépôts archéologiques permettront de préciser l'homogénéité ou les différences entre les principaux monuments de la Reims antique. Un retour vers les carrières d'origine sera réalisé via des études comparatives de terrain, soit avec les matériaux des carrières environnant Reims, soit, avec des carrières un peu plus lointaines situées dans l'Aisne (Hauts-de-France). Ces études seront menées en collaboration étroite avec les services archéologiques travaillant sur Reims (Grand Reims, INRAP, DRAC). La valorisation appliquée des résultats se fera au travers de documents de synthèse à destination des maîtres d'ouvrages ou responsables des monuments et collections étudiées, mais aussi de fiches analytiques à destination des professionnels pouvant être amenés à travailler sur ces monuments (fiches conseils contenant les principales informations physico-chimiques des différents matériaux caractérisés). Ces documents contribueront à la préservation à long terme du patrimoine local et régional car ils permettront d'adapter au mieux les techniques de restauration aux matériaux spécifiques des monuments antiques. Enfin, la valorisation et la diffusion des résultats vers le grand public et la communauté scientifique (local ou international) ne seront pas oubliées car le projet intègre un volet communication à différentes échelles.

  • Titre traduit

    MARS - Ancient materials Rheims - Characterization, safeguarding and valorization of materials of the ancient monumental frame of Rheims


  • Résumé

    The characterization of ancient materials of the former provincial capital Durocortorum is a key element for a better preservation and enhancement of the monuments of Reims. It's within this framework that the MARS (ReimS Antiques Materials) doctoral project, which will be carried by the GEGENAA and carried out in collaboration with archeology organizations and local historical monuments (local community, national 'state). This project aims to study the different geomaterials that make up the two main ancient monuments still present in Reims (the ancient arc known as the Porte de Mars and the cryptoportique) as well as the monuments only known by the archaeological excavations (collections of the Saint-Rémi Museum, blocks of Rue Belin, etc.). The study will be carried out along three main axes: - identification of materials within their architectural context - determination of their petrographic and petrophysical characteristics and their durability; - valorization of monuments through communication around their materials The characterization of materials will be performed both in-situ and in laboratory. For in situ part, the materials will be placed in their architectural contexts via 3D terrain surveys coupling (notably via photogrammetry and integration of data under GIS or BIM). Laboratory analyzes will define the behavior of materials in the face of weathering or restoration products and produce numerical simulations and numerical modeling of sustainability (like in H-BIM projects).