Radioprotection en cardiologie interventionnelle : Garantir la sécurité des patients et des praticiens pour promouvoir l'innovation

par Laurent Faroux

Projet de thèse en Médecine

Sous la direction de Pierre Nazeyrollas.

Thèses en préparation à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences Fondamentales et Santé , en partenariat avec VieFRA - Vieillissement, Fragilité (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Les progrès pharmacologiques et les innovations techniques au cours des dernières décennies ont rendu possible la réalisation de procédures de cardiologie interventionnelle complexes relevant auparavant d'une gestion médicale ou d'une prise en charge chirurgicale. Ces interventions novatrices, qui ont pour point commun d'être réalisées sous rayons X, ont permis d'améliorer le pronostic et la qualité de vie des patients pris en charge en cardiologie. Il en résulte une exposition plus importante des patients et des praticiens aux rayonnements ionisants, ce qui mérite notre intérêt car nombre de ces procédures sont destinées à des patients jeunes, et car les cardiologues interventionnels font partie des professionnels de santé les plus exposés aux rayonnements ionisants. Une bonne connaissance de la dose de rayonnements ionisants reçue par les patients et les opérateurs, des facteurs influençant la dose et des possibilités pour la réduire est donc indispensable pour assurer le développement et la pérennité de ces techniques percutanées de cardiologie interventionnelle. Durant mes années de thèse, trois axes de recherche seront explorés. Tout d'abord l'étude et la comparaison du niveau d'exposition des patients et des praticiens au cours des différentes procédures irradiantes, et tenant compte pour le remplacement valvulaire aortique percutané et l'ablation de fibrillation atriale de l'ensemble des examens irradiants réalisés sur une courte durée. L'évolution de l'exposition au cours des dernières décennies sera également étudiée. Enfin, les déterminants de l'exposition des patients et des praticiens seront étudiés.

  • Titre traduit

    Radiation protection in interventional cardiology: Ensuring the safety of patients and physicians to promote innovation


  • Résumé

    Thanks to technological and pharmacological progress during the last decade, many patients who would previously have required surgical intervention or who might only have been amenable to medical therapy can now undergo complex interventional cardiology procedures. These innovative procedures, which have in common to be performed under X-ray, have improved the prognosis and quality of life of patients suffering from cardiac disease. This results in greater exposure of patients and cardiologists to ionising radiation, which is of interest because many of these patients are young, and because interventional cardiologists count among the health professionals that are most exposed to X-rays. A good knowledge of the dose of ionising radiation received by patients and physicians, factors influencing the dose and possibilities to reduce it are therefore essential to ensure the development and sustainability of these innovative procedures of interventional cardiology. During my PhD years, three areas of research will be explored. Firstly the study and comparison of the level of exposure of patients and cardiologists during the different procedures, and taking into account of all irradiating examinations achieved over a short period for trans-catheter aortic valve replacement and atrial fibrillation ablation. Evolution of exposure over the last decade will also be studied. Finally, the determinants of the exposure of patients and physicians will be studied.