Nouveaux polyuréthanes sans isocyanates (NIPUs)pour la gélification de formulations dans le domaine des cosmétiques

par Victor Salvado

Projet de thèse en Polymères

Sous la direction de Henri Cramail.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences chimiques , en partenariat avec Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (laboratoire) et de EQ2 - Biopolymères et Bio-Sourcés Polymères (equipe de recherche) depuis le 02-05-2019 .


  • Résumé

    Les polyuréthanes représentent aujourd'hui l'une des plus importantes classes de matériaux polymères avec de multiples applications. Ces derniers sont obtenus industriellement par réaction entre des pluri-isocyanates et des polyols permettant la formation de liaisons uréthane. Les isocyanates, obtenus à partir du phosgène, posent de nombreux problèmes réglementaires en raison de leur toxicité et, de plus, les polyuréthanes résultants doivent démontrer des teneurs extrêmement faibles en isocyanate résiduel pour les applications d'usage et particulièrement dans le domaine des cosmétiques. Ainsi, l'objet de cette thèse est de développer une nouvelle famille de polyuréthanes sans utiliser d'isocyanates pour des applications dans le domaine des cosmétiques. Il s'agit notamment de développer une gamme de polyuréthanes capables de gélifier des formulations liquides, en répondant au cahier des charges de l'application visée. La principale innovation demeure la nature même de ces polyuréthanes qui devront : - être issus de bio-ressources (idéalement 100% biosourcés), - respecter les législations en vigueur, - être non toxiques, - démontrer des caractéristiques physico-chimiques et des propriétés mécaniques au moins analogues à celles obtenues avec des systèmes classiques déjà utilisés pour ces applications.

  • Titre traduit

    New none-isocyanate polyurethanes (NIPUs) as gelators for cosmetic formulations


  • Résumé

    Nowadays, polyurethanes are one of the most important classes of polymer materials with a lot of applications. These are obtained by reaction between polyisocyanates and polyols for the formation of urethane bonds. Isocyanates, obtained from phosgene, pose many regulatory problems because of their toxicity. Moreover, the resulting polyurethanes must demonstrate extremely low levels of residual isocyanate for the applications and particularly in the field of cosmetics. Thus, the purpose of this thesis is to develop a new family of polyurethanes without isocyanates for applications in the field of cosmetics. This involves developing a range of polyurethanes capable of gelling liquid formulations, by meeting the specifications of the intended application. The main innovation remains the nature of these polyurethanes which will have to: - be from bio-resources (ideally 100% biobased), - respect the laws, - be non-toxic, - demonstrate physico-chemical characteristics and mechanical properties at least similar to those obtained with conventional systems already used for these applications.