Méthodes avancées en super-résolution pour les images numérisées de haute qualité

par Arash Rashidi

Projet de thèse en Informatique

Sous la direction de Hussein Yahia.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Mathématiques et Informatique , en partenariat avec Institut national de recherche en informatique et en automatique (France). Centre de recherche Bordeaux - Sud-Ouest (laboratoire) et de GEOSTAT : Géométrie et statistiques dans les données d'acquisition (equipe de recherche) depuis le 06-05-2019 .


  • Résumé

    Dans le cadre d'une chaîne d'acquisition numérique construite par la société I2S (Innovative Imaging Solutions), l'objectif de cette thèse est de définir des algorithmes efficaces pour la fusion d'une série d'images acquises correspondant à des déplacements spatiaux pré-définis, et obtenir une image super-résolue à partir de ces données initiales. Cette thèse s'inscrit donc dans le contexte général de la super-résolution. Chez I2S, la super-résolution est actuellement effectuée sur des images monochromes et calculée à l'aide de méthodes d'interpolation et basée sur des hypothèses a-priori. Les limitations d'une telle approche sont les suivantes: * images monochromes, * nécessité d'une très grande précision dans les déplacements du processus d'acquisition, * augmentation de résolution limitée. Le but de cette thèse conssite à s'affranchir de ces limitations.

  • Titre traduit

    Advanced super-resolution techniques for high quality scanned images


  • Résumé

    In the framework of the acquisition chain and devices built by i2S, the objective of this PhD is to provide efficient algorithms able to merge different acquired images corresponding to slight spatial translational displacements in order to get a wider super-resolved image. Consequently, this PhD takes place within the general subject of super-resolution. At i2S, super-resolution is presently performed on monochrome images, and computed with the help of interpolation techniques performed on different acquisitions. Super-resolution is presently based on a priori knowledge of the sensor's displacement at subpixel level. The drawbacks of such an approach are clearly identified: • limitation to monochrome images, • the technique necessitates a very high mechanical precision in the sensor's displacements (problems in calibration/displacement's measure) • the final gain in super-resolution is still limited As a consequence, to overcome the a priori knowledge of the sensor's displacement would result in a great achievement in super-resolving images.