Méthodes pour la modélisation de dispositifs photovoltaiques hybrides (WP4 and WP1)

par Davide Luise

Projet de thèse en Chimie Physique

Sous la direction de Ilaria Ciofini et de Frédéric Labat.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Chimie physique et chimie analytique de Paris Centre (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche de Chimie Paris (laboratoire) , Chimie Théorique et Modélisation (TCM) (equipe de recherche) et de École nationale supérieure de chimie (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Développement de méthodes précises, efficients et robustes pour la description des propriétés électroniques de cellules solaires basées sur « quantum dots »(QDSSC), permettant la prédiction à partir des premiers principes de leurs caractéristiques photovoltaïques. Développement de nouvelles fonctionnelles GGA adaptées pour la description des propriétés des interfaces. Développement de modèles QM/QM'/MM pour la description des propriétés des états excités des interfaces. Rationalisation des principes mécanistiques des dispositifs solaires a base de « quantum dots » (QDSC). Conception de nouvelles QDSC écologiques;

  • Titre traduit

    Methods for the modelling of hybrid photovoltaic devices (WP4 and WP1)


  • Résumé

    Objectives: Develop sufficiently accurate, robust and efficient methods for the description of the electronic properties of quantum dots sensitized solar cells enabling the first principle prediction of their photovoltaic characteristic. Expected results: Development of new GGA functionals explicitly tailored for electronic properties of interfaces. Development specific QM/QM'/MM models for the description of the excited state properties of the interfaces. Rationalization of existing QSDC devices. Design of new environmentally friendly QSDC.