Calibration et incertitudes d'une approche semi-virtuel pour l'évaluation de la performance des technologies pour le bâtiment

par Prasaant Balasundaram

Projet de thèse en Automatique - productique

Sous la direction de Stéphane Ploix et de Benoit Delinchant.


  • Résumé

    Le Future Buildings lab développe une approche semi-virtuelle de test des technologies pour le bâtiment. La technologie soumise au test est intégrée dans une boucle fermée constituée d'un environnement de simulation en temps réel et d'une interface virtuel-réel permettant de créer les conditions limites appropriées. Les modèles et les conditions limites étant dynamiques, le test de la technologie se réalise en régime dynamique. De plus, les conditions climatiques et d'utilisation simulées étant maitrisées, les résultats de test issus d'une approche semi-virtuelle sont reproductibles. L'interface virtuel-réel est constituée d'un jeu de systèmes de production d'énergie et de technologies hydrauliques permettant des mélanges (vannes 3 voies, stockages, etc). Ce complexe technologique doit être piloté en temps réel en puissance et énergie fournies par l'environnement de simulation. Il induit des délais et des décalages inhérents entre les consignes requises par l'environnement de simulation. Par conséquent, des phases de calibration et d'estimation des incertitudes de mesure sont indispensables à la mise en place du banc de test semi-virtuel. L'environnement virtuel repose sur des briques logiciels issues de la suite logicielle Dymola et décrite dans le langage Modelica.

  • Titre traduit

    Calibration and uncertainties of a semi-virtual approach for assessing the performance of building technologies


  • Résumé

    The Future Buildings lab is developing a semi-virtual approach to test building technologies. The test technology is integrated in a closed loop consisting of a real-time simulation environment and a virtual-real interface to create the appropriate boundary conditions. The models and the boundary conditions being dynamic, the test of the technology is carried out in dynamic mode. In addition, the simulated climate and use conditions being controlled, the test results from a semi-virtual approach are reproducible. The virtual-real interface consists of a set of energy production systems and hydraulic technologies allowing mixtures (3-way valves, storage, etc.). This technological complex must be controlled in real time in power and energy provided by the simulation environment. It induces inherent delays and lags between the instructions required by the simulation environment. Consequently, calibration and estimation phases of the measurement uncertainties are essential for setting up the semi-virtual test bench. The virtual environment is based on software packages from the Dymola software suite and described in the Modelica language.