Dynamique des sédiments fins en rivière : suivi in situ des propriétés d'érosion/dépôt pour les modèles numériques

par Hanna Haddad

Projet de thèse en Océan, Atmosphère, Hydrologie

Sous la direction de Cédric Legout et de Germain Antoine.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale terre, univers, environnement (Grenoble) , en partenariat avec Institut des Géosciences de l'Environnement (laboratoire) depuis le 11-02-2019 .


  • Résumé

    La dynamique des sédiments fins dans les rivières présente des enjeux importants en termes de gestion de la qualité des milieux, des aménagements et des ouvrages hydroélectriques. La compréhension des phases de dépôt et de reprise des sédiments fins dans les lits de rivière ainsi que leurs facteurs de contrôle constitue un verrou majeur en transport sédimentaire. En contexte de rivière de montagne, ces dépôts présentent d'importantes variabilités spatiales et temporelles. L'objectif est donc d'améliorer la capacité des modèles numériques à base physique à reproduire ces phases de dépôt reprise sur la base de mesures in situ innovantes des propriétés d'érosion et de dépôt des sédiments fins.

  • Titre traduit

    Fine sediment dynamics in rivers : in situ monitoring of Erosion/settling properties for numerical models


  • Résumé

    Fine sediment dynamics show important issues in terms of water quality and hydropower plants management. A major challenge remains the understanding of deposit and reentrainment phases of fine sediments stored in river beds. In mountainous rivers, fine deposits exhibit large spatial and temporal variabilities. The aim is to improve the capacity of physically based numerical models to reproduce these deposition and reentrainment phases on the basis of in situ measurements characterising erosion and deposit properties of fine particles.