L'opéraïsme de la Vénétie entre discours et pratiques militantes: une contribution à l'étude des années Soixante et Soixante-dix italiennes

par Marie Thirion

Projet de thèse en Etudes italiennes

Sous la direction de Alessandro Giacone.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale langues, littératures et sciences humaines (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire Universitaire Histoire Culture(s) Italie Europe (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Ce projet de recherche entend reconstruire l'histoire de l'opéraïsme en Vénétie entre 1960 et 1979. Nous entendons par « opéraïsme » ce courant politique à la fois théorique et pratique qui revendiquait l'autonomie des luttes ouvrières par rapport au mouvement ouvrier officiel. A partir de l'analyse des matériaux des archives institutionnels, des documents produits par les militants et des entretiens que nous réaliserons avec les protagonistes des ces événements, il s'agira de mettre au jour les spécificités de l'opéraïsme vénitien et de ses transformations depuis les premières luttes autonomes à Porto Marghera jusqu'au procès du « 7 avril » 1979 qui porta à l'exil ou à l'arrestation d'une grande partie de ces militants. La méthodologie de recherche envisagée, située au croisement de l'histoire, de la linguistique et de l'anthropologie, permettra de restituer la complexité de cette séquence politique en interrogeant plus particulièrement les relations entre discours et pratiques politiques, les rapports entre les mobilisations et le territoire, les parcours militants ainsi que les aspects qui portèrent à l'épuisement de cette expérience.

  • Titre traduit

    Veneto's Operaismo between Speeches and Militant Practices: a Contribution to the Study of the Italian Sixties and Seventies


  • Résumé

    This project aims at recontructing the history of operaismo in Veneto between 1960 and 1979. « Operaismo » refers to this political stream both theoretical and practical which claimed the autonomy of workers' struggles against the official workers' movement. Through the analysis of materials from institutional archives, documents generated by the militants and interviews that will be realized with the protagonists of these events, the purpose is to highlight the specificities of the Venetian operaismo and its transformations since the first autonomous struggles in Porto Marghera until the « 7 aprile 1979 » trial which led to the exile or the arrest of most of these militants. Based on a transdisciplinary approach combining historical, linguistical and anthropological methodologies, this research will focus more specifically on the interactions between political speeches and practices, the connections between mobilisations and territory, the militants' careers and the reasons for which this experience ended.