Les transformations de l'organisation du sport au Tchad : stratégies des acteurs et enjeux de pouvoirs

par Netcho Adam

Projet de thèse en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)

Sous la direction de William Gasparini et de Michel Koebel.


  • Résumé

    Comme dans la plupart des pays d’Afrique francophone, l’organisation du sport au Tchad reste très marquée par l’emprise de l’État dans sa gestion au nom du service public. Cependant, les transformations récentes de l’organisation sportive (Gasparini, 2000) font émerger d’autres catégories d’acteurs et de nouveaux enjeux. Ainsi, au-delà des structures formelles issues de la bureaucratie (Weber, 1971) sensées réguler l’offre sportive, se développent des processus informels où se déploient des jeux d’acteurs et des stratégies dans la conquête des capitaux au nom d’un « intérêt au désintéressement » dans l’espace sportif. Par une double approche, celle de la théorie du social de Bourdieu (1972, 1979, 1980) et celle de la sociologie des organisations et de l’action publique, l'analyse cherche à mettre en exergue les pratiques et les représentations sociales des différents acteurs en les confrontant à leur position et leur trajectoire. Il s'agit donc de dépasser les approches descriptives et managériales classiques pour étudier les caractéristiques, parcours, positions, ressources et intérêts des principaux acteurs de l'organisation sportive ainsi que leurs liens avec les mondes politiques et économiques.


  • Pas de résumé disponible.