Prévenir la rechute dépressive : comparaison de l'efficacité d'interventions visant la dissonance cognitive ou la réduction du biais de négativité

par Jean-baptiste Baudier

Projet de thèse en Psychologie clinique et pathologique

Sous la direction de Celine Baeyens et de Rebecca Shankland-begue.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Sciences de l'homme, du Politique et du Territoire , en partenariat avec Laboratoire interuniversitaire de Psychologie/Personnalité, Cognition, Changement social (laboratoire) depuis le 15-03-2019 .


  • Résumé

    La prise en charge de la dépression et la prévention de la rechute dépressive sont devenues un enjeu majeur de santé publique. Bien que les interventions thérapeutiques fondées sur l'approche cognitive et comportementale, sur la psychologie positive et la pleine conscience donnent des résultats intéressants et relativement similaires, elles nécessitent une meilleure compréhension de leurs mécanismes fondamentaux d'action. Ce projet de thèse a pour but d'étudier plus précisément les mécanismes à la base de l'efficacité de différentes interventions cliniques. Plus particulièrement, nous étudierons deux mécanismes : la modification du biais de négativité et l'impact de la dissonance cognitive. Une étude comparative de l'efficacité de trois programmes thérapeutiques de groupe basés sur la psychologie positive, la pleine conscience et la réduction de la dissonance cognitive (issue des thérapies cognitives et comportementales) sera réalisée auprès de patients souffrant de dépression et hospitalisés en clinique psychiatrique. Les résultats attendus sont une efficacité comparable des trois programmes en termes de (1) réduction des symptômes dépressifs, (2) d'amélioration du bien-être et (3) en termes de réduction du risque de rechute dépressive, mais une distinction des mécanismes actifs en jeu comme médiateurs de cette efficacité. Ainsi, les interventions dans la prise en charge de la symptomatologie dépressive pourront être affinées au regard de ces résultats.

  • Titre traduit

    Preventing depressive relapse: comparing the effectiveness of interventions focusing on increasing cognitive dissonance or on reducing negative bias.


  • Résumé

    Therapy for depression and interventions for preventing depressive relapse have become a major public health issue. Although therapeutic interventions based on cognitive and behavioural approach, on positive psychology and mindfulness yield interesting and relatively similar results, they require a better understanding of their fundamental mechanisms of action. The purpose of this doctoral thesis is to identify more precisely the mechanisms underlying the effectiveness of different clinical interventions. In particular, we will study two mechanisms: the modification of negative bias and the impact of cognitive dissonance. A comparative study of the effectiveness of three group therapeutic programs based on positive psychology, mindfulness and cognitive dissonance reduction (from cognitive and behavioural therapies) will be conducted in patients with depression hospitalized in psychiatric clinics. The expected results are a comparable effectiveness of the three programmes in terms of (1) reducing depressive symptoms, (2) improving well-being and (3) reducing the risk of relapse into depression, but a distinction between the active mechanisms at play as mediators of this effectiveness. Thus, psychotherapeutic interventions targeting depressive symptomatology could be refined in the light of these results.