La poétique du "tableau urbain" : les rapports entre la peinture et la littérature chez Émile Verhaeren et Georges Rodenbach.

par Marina Kozlova

Projet de thèse en Litterature generale et comparee

Sous la direction de Jean-nicolas Illouz.

Thèses en préparation à Paris 8 , dans le cadre de 31 "Pratiques et théories du sens" , en partenariat avec Littérature, Histoires, Esthétique (equipe de recherche) depuis le 21-01-2019 .


  • Résumé

    La thèse porte sur les œuvres d’Émile Verhaeren et de Georges Rodenbach qui développent le thème de la ville : la trilogie noire de Verhaeren (Les Soirs, Les Débâcles, Les Flambeaux noirs) et deux recueils de la trilogie sociale (Les Campagnes hallucinées, Les Villes tentaculaires) ; les romans de Georges Rodenbach: Bruges-la-Morte, La Vocation, Le Carillonneur. Le travail s'organise autour de deux pôles principaux : la constitution d’une image poétique de la ville (pour reprendre le fil baudelairien, le « tableau urbain ») et les transpositions des techniques picturales en poésie, la pénétration réciproque des domaines des arts qui ont une relation étroite dans le symbolisme belge. Premièrement, la notion même du « tableau urbain » en littérature (ou du paysage, qui, depuis Baudelaire, devient urbain par excellence) met en relation les deux arts, de Louis-Sébastien Mercier et ses Tableaux de Paris, à Baudelaire, à travers l'oeuvre d'Aloysius Bertrand. On voit donc se former une poétique particulière du « tableau urbain » qui englobe l’écriture des mœurs, des scènes urbaines, des rencontres avec des personnages-types et les décors de la ville qui, avec Baudelaire, passent au deuxième plan. Au contraire, dans le symbolisme belge, la ville va devenir la protagoniste de ce tableau, soit dans le récit (Bruges-la-Morte) que dans les poèmes (Les Villes tentaculaires). L'enjeu de ce travail est d'analyser comment le tableau urbain, compris comme un type particulier de l’écriture, se développe dans la compénétration des moyens expressives de la littérature et les arts plastiques.


  • Pas de résumé disponible.