Analyse de l'interaction de logiques économiques et sociologiques dans la collaboration inter-organisationnelle. le cas du Cluster Montagne comme représentation de l'écosystème du sport et du tourisme de montagne.

par Rémi Ardiet

Projet de thèse en CIA - Ingénierie de la Cognition, de l'interaction, de l'Apprentissage et de la création

Sous la direction de Malek Bouhaouala et de Emmanuelle George.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale ingénierie pour la santé, la cognition, l'environnement , en partenariat avec Sport et Environnement Social (laboratoire) et de SAD : Sport - Acteurs - Développement (equipe de recherche) depuis le 01-02-2019 .


  • Résumé

    Cette recherche doctorale a pour ambition d'interroger l'interaction des différents acteurs et l'articulation de leurs stratégies d'innovation au sein de l'écosystème social et économique du tourisme sportif de montagne en AURA (Bouhaouala 2017). L'idée principale est d'aller au-delà d'une vision sectorielle limitée à la filière professionnelle où l'innovation serait exclusivement issue de processus intra- entreprises. Par ailleurs, les dynamiques des entreprises, des institutions et des usagers en matière d'innovation se réfèrent à des logiques différentes, sauf en cas d'alignement stratégique au sein d'un écosystème d'affaires (Moore, 1996). Dans ce cadre, les logiques : 1) entrepreneuriale (contrainte par les opportunités de marché), 2) institutionnelle (guidée par le développement socio-économique du territoire) et 3) des usagers (animée par l'aspect ludique et hédoniste de la pratique des sports de montagne) semblent être interdépendantes et intéressées par l'amélioration des conditions socio-économiques de ce domaine. En revanche, en l'absence d'un alignement sur une vision commune, ces trois logiques fondées sur des modèles différents de l'innovation (marchand, public et privé) peuvent ne pas s'équilibrer, voire créer une asymétrie non favorable à l'innovation stratégique sur le long terme (M-P BES, 2007). L'objectif scientifique de ce travail est de tester l'approche par l'écosystème social et économique pour analyser la gouvernance des interactions entre les acteurs et l'émergence des investissements favorables à la production et au succès des innovations stratégiques collaboratives.

  • Titre traduit

    Analysis of the interaction between economic and sociological logics in inter-organizational collaboration.


  • Résumé

    This research has the ambition to foresee the interactions between the different actors and the linkage of their innovation strategies inside the sport and tourism ecosystem in AURA. (Bouhaouala 2017) The main idea is to go beyond a restrictive sectoral vision where the innovation would be limited to the intra-business process. Furthermore, the dynamics of businesses, institutions, and consumers in terms of innovation refers to different logics, except in case of strategic alignment oh the business ecosystem (Moore, 1996). In this case, the logics 1)entrepreneurial (restricted by the market opportunities), 2) institutional (driven by the socio-economic development of the region) and 3) the consumers (motivated by the recreational and ludic aspect of the sports and mountain activities) seem to be interrelated and motivated by the improvement of the socio-economic conditions in this field. However, without the actor's alignment on a shared vision, these three logics based on different innovation models (private, public and commercial) can create an asymmetry that can be counterproductive in term of strategic innovation on the long run. (M-P BES, 2007) The scientific purpose of this work is to test the approach through the socio-economic ecosystem to analyze the governance of the interactions between actors and the emergence of investments that foster production and success of collaborative strategic innovation.