Engeniérie de neo-lectines et lectines Janus

par Simona Notova (Nôtová)

Projet de thèse en Biologie Structurale et Nanobiologie

Sous la direction de Anne Imberty.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de Chimie et Sciences du Vivant , en partenariat avec CEntre de Recherche sur les MAcromolécules Végétales (laboratoire) et de Glycobiologie moléculaire (equipe de recherche) depuis le 01-03-2019 .


  • Résumé

    Les lectines adoptant un repliement en β-propeller seront étudiées par des outils bio-informatiques spécialement conçus pour l'identification de telles séquences dans les génomes. La haute symétrie du β-propeller est utilisée dans la nature pour générer des lectines avec différents schémas d'oligomérisation et nous allons concevoir la plus petite unité possible pour l'oligomérisation. De tels domaines peuvent ensuite être modifiés par mutagenèse dirigée pour concevoir de nouvelles spécificités. Les lectines de Janus seront construites par fusion génétique (ou chimique) de domaines de l'hélice à des modules de liaison des glucides avec différentes spécificités. Les néo-lectines et les lectines janus seront caractérisées par des méthodes biophysiques (cristallographie aux rayons X, SAXS, microcalorimétrie, résonance de plasmons de surface). Ils seront adaptés aux besoins des autres équipes, en tant qu'outils permettant de caractériser les surface des cellules et des vésicules, ou de les associer par réticulation

  • Titre traduit

    Engineering of neo-lectins and janus lectins


  • Résumé

    Families of lectins based on β-propeller fold will be investigated by bio-informatics tools that have been specifically design for identifying such sequences in genomes. The high symmetry of β-propeller is used in nature for generating lectins with different oligomerisation scheme and we will design the smallest possible unit for oligomerisation. Such domains can then be modified by directed mutagenesis for designing novel specificities. Janus lectins will be constructed by genetically (or chemically) fusing β- propeller domains to carbohydrate-binding modules with different specificities. The neo-lectins and janus lectins will be characterized by biophysical methods (x-ray crystallography, SAXS, microcalorimetry, surface plasmon resonance). They will be adapted to the need of the other teams, as tools to characterize the surface of cells and of vesicles, or to associate them by cross-linking.