Enjeux et limites d'application de l'accord relatif à l'égalité entre les femmes et les hommes: analyse du cas de différentes organisations non gouvernementales espagnoles d'action humanitaire nationale et internationale (Espagne, 2000-2018)

par Cristina GarcÍA MartÍNez

Projet de thèse en Études Hispaniques et Hispano-Américaines

Sous la direction de Sonia Kerfa.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université Rovira i Virgili , dans le cadre de Langues, Littératures et Sciences Humaines , en partenariat avec Institut des Langues et des Cultures d'Europe, d'Amérique, d'Afrique, d'Asie et d'Australie (laboratoire) depuis le 15-02-2019 .


  • Résumé

    Dans ce travail, nous étudierons les différents plans d'égalité créés par les diverses organisations non gouvernementales espagnoles d'action humanitaire nationale et internationale, dans le but d'éradiquer les inégalités entre les femmes et les hommes. Pour ce faire, nous partirons de l'étude de la loi espagnole « Ley Orgánica 3/2007, de 22 de marzo, para la igualdad efectiva de mujeres y hombres » que l'État a mis en place en 2007. Dans l'intention d'assurer l'application de cette loi, l'État propose aux entreprises l'élaboration d'un Plan d'égalité qui puisse assurer les mesures de promotion de l'égalité de genre. Il s'agit d'une façon de contraindre un certain type d'entreprises à respecter l'égalité d'opportunités et de traitement dans le monde du travail, et dans ce même esprit elles devront adopter des mesures afin de diminuer et réduire les discriminations de travail entre les femmes et les hommes. Nous allons nous centrer sur la situation des organismes du troisième secteur, les associations ou organisations non gouvernementales. Ces différentes structures travaillent dans un but non lucratif et fonctionnent à travers des fonds privés avec une indépendance de l'état. Il nous semble pertinent étudier la configuration des différentes organisations d'intervention sociale afin d'examiner les conditions de travail. Connaître si elles ont mis en place un 'Plan de Igualdad', tel que l'indique la loi, et comment a été mené ce plan. De cette façon, nous souhaitons approfondir la manière dont ce Plan a été construit, comment il a été mis en œuvre et finalement, dans quelle mesure il a été respecté. Parce qu'elle fait appel à des connaissances en droit du travail, en politique et en genre notre thèse se situe à la croisée des Gender Studies, de la Sociologie et des Sciences politiques. Elle étudie une page de l'histoire sociale de l'Espagne à travers les rapports du monde du travail et des femmes salariées. La question de l'égalité femme homme n'a plus à démontrer sa pertinence alors que le XXIème siècle va avoir vingt ans. En Espagne, pays dont la démocratie est encore jeune, la question égalitaire est vive et en montrer les enjeux, dans le cadre précis du monde du travail, nous permettra de mesurer la prégnance démocratique dans les organisations humanitaires et le rôle des impulsions politiques à l'égalité.

  • Titre traduit

    Limits and Challenges of the implementation of the agreement in regards to gender equality: assessment of Spanish national and international Non-Governmental Organizations (NGO) ( Spain 2000-2018)


  • Résumé

    We will be studying the different plans for gender equality created by the various Spanish national and international Non-Governmental organizations, with the purpose of eradicating gender based inequalities. In order to do this we will base our study on the Spanish law “Ley Orgánica 3/2007, de 22 de marzo, para la igualdad efectiva de mujeres y hombres ” that was implemented in 2007. With the intention of ensuring the fulfillment of this law, the government has suggested companies design an equality plan that can guarantee gender equality. It's a way of compelling companies to respect the equality of opportunities and treatments. What's more they will have to adopt some measures in order to reduce work place discriminations between men and women. We will be concentrating on the case of organizations from the third sector, associations and NGOs. These organizations are nonprofits and are funded by private entities which makes them independent vis a vis the government. It seems only logical to study the configuration of the various social action organizations in order to examine the working conditions. Knowing if the've implemented the Igualdad plan, according to the law is how this project was put in place. Hence we would like to develop the way this plan was constructed, how it was put into effect and in what measures it was respected. Our thesis is at the crossroads between Gender Studies, Sociology and Political Sciences because it requires knowledge in labor law, politics and gender. It studies a page in the social history of Spain through the relation between the working world and women employees.The question of gender-equality doesn't have to prove its relevance anymore even though the XXI century has almost reached its 20th year. In Spain, where democracy is still young, the question of gender equality is very much alive and to show the challenges, in the context of the workplace, is going to enable us to measure the democratic weight in humanitarian organisations and the role of the polical impulses in equality.