Développement de matériaux avancés pour le traitement de polluants pharmaceutiques dans les eaux par photo catalyse solaire

par Fatemehsadat Moosavi

Projet de thèse en Doc sciences pour l' ingenieur

Sous la direction de Mehrdad Nikravech.

Thèses en préparation à Paris 13 , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 08-11-2018 .


  • Résumé

    La pollution des eaux par des résidus médicamenteux et l'exposition chronique des organismes vivants à des molécules pharmaceutiques même en faible concentration pose un problème de santé public qu'il faudra résoudre avec le minimum de coût énergétique. Les procédés d'oxydation avancée font partie des solutions recherchées. Les procédés photocatalytiques stabilisé sur des supports solides retiennent l'attention du fait qu'ils mettent en oeuvre l'énergie solaire et ne nécessitent pas l'introduction d'autre composés chimiques pouvant constituer d'autres sources de pollution. Dans ce projet nous proposons de déposer des oxydes de titane ou de zinc sur la surface de billes de verre par des procédés Sol Gel ou Spray Plasma dont nous disposons au LSPM. Nous proposons de réaliser des dopages de ces oxydes afin d'en modifier le bande gap de façon à étendre le spectre de sensibilité de ces oxyde aux longueurs d'onde dans le domaine du visible permettant d'augmenter l'efficacité énergétique ds procédés photocatalytiques. Les photo-catalyseurs ainsi développés seront testés sur le réacteur solaire de l'Université d'Ispahan bénéficiant des conditions géographiques exceptionnelles d'ensoleillement. Les testes seront réalisés sur une molécule modèle, l'amoxicilline, représentative des médicaments les plus répondus. Le savoir faire de l'équipe d'Ispahan en matière d'analyse de ces molécules à l'état de trace sera mis à profit au cours de ces recherches.


  • Pas de résumé disponible.