Utilisation des glycosyltransférases pour la glycosylation de cellules ou tissus artificiels

par Dylan Jabeguero

Projet de thèse en Chimie Biologie

Sous la direction de Christelle Breton.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec CEntre de Recherche sur les MAcromolécules Végétales (laboratoire) et de Glycobiologie moléculaire (equipe de recherche) depuis le 01-04-2019 .


  • Résumé

    La recherche, qui sera effectuée dans le cadre d'un projet européen (SynBioCarb) repose sur l'utilisation de glycosyltransférases (GT) pour élargir la boîte à outils des méthodes de glycobiologie synthétique. Les GT sont les enzymes clés qui synthétisent les glycannes complexes que l'on trouve dans les glycoconjugués (c'est-à-dire les glycolipides et les glycoprotéines). Par conséquent, ces enzymes présentent un grand intérêt dans le cadre de ce projet pour la glycosylation de cellules ou tissus artificiels avec des applications en ingénierie tissulaire, en administration de médicaments et en diagnostic. Cela ouvre la possibilité d'ajouter un ou plusieurs sucres à une ou plusieurs positions spécifiques d'un glycanne ou d'introduire des sucres non naturels qui pourraient servir à la chimie bio-orthogonale. Un sous-ensemble de GT, avec des spécificités liées aux glycannes sélectionnés par le consortium, sera produit sous forme recombinante et caractérisé fonctionnellement et / ou conçu pour être adapté aux besoins du projet.

  • Titre traduit

    Application of glycosyltransferases to functionalise protocells or proto-tissues


  • Résumé

    Most of the complex glycans that are found on glycoconjugates (i.e. glycolipids, glycoproteins) are synthesized in the Golgi thanks to the concerted action of glycosyltransferases (GTs). Typically, Golgi-resident GTs are type II transmembrane proteins that associate in functional complexes to produce a particular type of glycan. Alteration of the glycan biosynthetic machinery is often associated to severe pathologies such as cancer. The catalytic domain of GTs can be easily produced in recombinant and soluble form and can be used to modify in vitro glycan molecules. Therefore, GTs present a great interest in the context of the project as tools for constructing more sophisticated glycocalyxes. It gives the possibility to add one or several sugars at specific position(s) of a glycan, targeting particular glycan structures in a complex glycolandscape. It opens new opportunities to introduce unnatural sugars (i.e. Glc-N3) that could serve for biorthogonal chemistry (by click-chemistry).