La conception du logement abordable de qualité : : étude du dispositif du mutirão autogerido au Brésil.

par Tara Hill

Projet de thèse en Architecture

Sous la direction de Lydia Coudroy de Lille et de Sandra Fiori.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) depuis le 17-12-2018 .


  • Résumé

    Cette recherche s’intéresse à la production portée par le mutirão autogerido issu du secteur coopératif au Brésil, comme dispositif de réponse concret à la question récurrente de l’accès à un logement abordable de qualité pour les populations les plus fragiles économiquement. Ce projet de thèse s'inscrit dans la lignée d'une recherche critique développée au Brésil, qui lie les enjeux de déficit et de production du logement à la question de l'exclusion urbaine. En privilégiant une réflexion sur les relations de production qui conditionnent le logement, l'ensemble des praticiens et chercheurs sur la question ont délaissés l'approche du logement comme produit d'un processus de conception. Dans la présente recherche, nous aborderons l'aspect qualitatif du processus en phase de conception, en rendant compte par la praxis au sein de l'assessoria tecnica (groupe d'appui technique et social aux coopératives de logement) USINA Centro de Trabalhos para o Ambiente Habitado à São Paulo, de l'engagement en tant qu'architecte dans le débat sur la production du logement abordable de qualité. Autrement dit, comment la pratique du mutirão autogerido contribue-t-elle à définir la qualité architecturale ? A ce titre, l’intérêt et l’originalité du dispositif du mutirão autogerido est selon nous, d’offrir les conditions d’une expérimentation architecturale et sociale basée sur un processus de conception qui fait appel à l’autogestion par la coopérative en même temps qu’il donne un rôle clef à l'assessoria tecnica.


  • Pas de résumé disponible.