Les problèmes liés à la flexibilité du régime de change dans les pays émergents.

par Jihen Bousrih

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Christophe Poutineau et de Faysal Mansoui.

Thèses en préparation à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) depuis le 13-03-2007 .


  • Résumé

    Le taux de change est considéré comme l'une des plus importantes variables macroéconomiques dans les pays émergents et en transition. de ce fait, le choix du régime de change le plus adapté s'est compliqué à mesure que le commerce mondiale et les marchés de capitaux poursuivent leur intégration. plusieurs solutions ont été avancées quant au régime de change le plus apte à promouvoir les objectifs de développement de chaque pays. en partant de ce constat, notre problématique va être traitée selon trois parties : analyse de l'efficacité du taux de change comme un choc absorbant des inférences extérieures cette partie s'intéresse à l'analyse de l'effet pass-through qui est défini comme le canal de transmission des fluctuations du taux de change vers le niveau des prix des biens domestiques. vérifier si la volatilité du taux de change est plus importante dans les pays adoptant un ciblage d'inflation plutôt que dans les autres pays adoptant des politiques monétaires différentes /...


  • Pas de résumé disponible.