Littérature et identité : la traduction de la mémoire culturelle dans l'œuvre de Josué Montello

par Leydnayre Kirschner (Rodrigues costa)

Projet de thèse en Etudes Lusophones

Sous la direction de Ana Maria Binet.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec AMERIBER-Amérique latine, Pays ibériques (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 19-11-2018 .


  • Résumé

    Cette étude portera sur les représentations et les aspects culturels de la ville de São Luís, capitale de l'État du Maranhão, présente dans l'œuvre de l'écrivain brésilien Josué Montello, ainsi que sur l'importance de sa traduction dans le processus d'interculturalité. De cette manière, la recherche portera principalement sur l’ouvrage Os tambores de São Luís (1975) et sa traduction Les tambours noirs (1987). La production romanesque de l'auteur se distingue par des références et des éléments culturels dont la compréhension exige la maîtrise de la langue, mais aussi une certaine connaissance des aspects socio-culturels de cette région du Brésil. Les romans de Josué Montello sont également connus des critiques pour leur tentative de préserver la mémoire culturelle de l'état du Maranhão, car la plupart d'entre eux sont basés sur la ville de São Luís, révélant ainsi l'imaginaire maranhense à travers leurs croyances, mythes et traditions. Cette étude nous permettra d’approfondir les problèmes de la mémoire culturelle dans un texte littéraire, en utilisant certaines approches de la littérature, de la mémoire, de la culture et de l’identité en Amérique Latine; de mettre en valeur les aspects culturels, historiques et sociaux de la production romanesque de Josué Montello révélant l'imaginaire de cet état, à savoir le mythe du roi Dom Sebastião, les récits d'Ana Jansen, les danses et festivals populaires, les cultes africains, Mina, entre autres; et d'identifier dans les traductions françaises les éléments culturellement marqués, en montrant comment ils ont été traduits, afin de mieux comprendre les processus de traduction utilisés et leurs implications pour l'établissement de l'interculturalité.

  • Titre traduit

    Literature and identity : the translation of cultural memory in the work of Josue Montello


  • Résumé

    This study will investigate the representations and cultural aspects of the city of São Luís, capital of the state of Maranhão, present in the work of the Brazilian writer Josué Montello, as well as the importance of translation to the process of interculturality. In this way, the research will focus mainly on the work Os tambores de São Luís (1975) and its translation Les tambours noirs (1987). The author's romanesque production stands out for cultural references and elements whose understanding requires the mastery of the language, but also a certain knowledge of the socio-cultural aspects of this region of Brazil. The novels of Josué Montello are also known to critics for their attempt to preserve the cultural memory of the state of Maranhão, since most of them are based on the city of São Luís, thus revealing the maranhense imaginary through their beliefs, myths and traditions . This study will allow us to delve into issues of cultural memory in a literary text, using approaches on literature, memory, culture and identity in Latin America; to highlight the cultural, historical and social aspects of Josué Montello's romanesque production that reveal the Maranhão imagery, namely the myth of King Dom Sebastiao, Ana Jansen's stories, popular dances and festivals, African cults, Mina, among others; and to identify in the French translations the culturally marked elements, demonstrating how they were translated, in order to better understand the translation processes used and the implications they have for establishing interculturality.