Lecture fantastique : une caractéristique de la nouvelle africaine d’expression fran?aise

par Fath scarel Kumbe manduku dibongui

Projet de thèse en Litterature francaise, francophones et comparee

Sous la direction de Béatrice Bloch.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Textes, littératures, écritures et modèles (Pessac, Gironde) (equipe de recherche) depuis le 03-12-2018 .


  • Résumé

    Le but de cette étude est d’articuler le rapport fantastique/ et nouvelle dans le système littéraire francophone. Il s’agira de montrer la sensibilité des questions qui laissent entrevoir le fantastique comme un univers « effrayant » et « insolite », où la mort occupe une place quasi permanente. Cette question, en rapport avec la création littéraire en littérature africaine contemporaine, est pertinente car elle inclut le monde de la nouvelle dans le monde qui la contient. Autrement dit, nous nous attendons à voir dans un texte littéraire les faits représentant l’univers africain comme un monde en proie à diverses réalités qui échappent à notre entendement et dont la raison est mise en échec. Cette analyse a pour vocation de mettre en évidence certaines réalités qui dévoilent une cohabitation de deux mondes : le monde des vivants et celui des morts. Notre questionnement insistera donc sur la direction prise par les auteurs, sur l’analyse du positionnement actuel des écrivains dans la littérature africaine en général, et gabonaise en particulier.

  • Titre traduit

    Fantastic reading : a characteristic of the new african french expression short stories


  • Résumé

    The aim of this study is to articulate the fantastic / short story in the francophone literary system. We shall show the sensitivity of the questions that characterizes the fantastic as a "clear" and "unsolved" world where death occupies an almost permanent place. This question, in relation to the literary creation in contemporary african literature, is relevant in defining literature. Otherwise, we shall deal with a literary text that represents the african universe as a world that escapes our entendment and in which our reason fails. This analysis will unveil the cohabitation of two worlds : the one of the living and the one of the dead. Our questioning, therefore, will emphasize the direction taken by the authors. We shall analyze the current positioning of writers in the african literature in general, and gabonese in particular.