Poétique de l'horreur dans l'œuvre romanesque de Jean-Pierre Martinet

par Rym Sellami

Projet de thèse en Litterature francaise, francophones et comparee

Sous la direction de Béatrice Bloch.

Thèses en préparation à Bordeaux 3 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Textes, Littératures : Ecritures et modèles (equipe de recherche) depuis le 29-11-2018 .


  • Résumé

    Le projet que nous menons s’intéresse à l’écriture de l’horreur dans la littérature de Jean-Pierre Martinet. Notre objectif au début, est de prouver que l’auteur s’inscrit dans une longue tradition littéraire. Dans la première partie intitulée « Une représentation traditionnelle de l’horreur », nous avons sélectionné trois imageries constantes. Nous suivrons l’approche symbolique basée sur les études de G. Bachelard et de G. Durand, surtout. Ἁ partir de ce fond traditionnel commun, nous examinerons le fonctionnement de la fiction chez Martinet. Notre but, dans la deuxième partie intitulée « La mimésis ou l’écriture du désespoir », est d’explorer les caractéristiques du récit martinetien. Les approches de G. Genette, A. Döblin, et Dorrit Cohn nous orienteront à ce stade de la recherche où nous voudrions montrer les spécificités de la vision de l’horreur, dans les écrits de Martinet. Enfin, dans « Le récit, l’épopée moderne », troisième et dernière partie du projet, notre finalité est de révéler comment la production de J-P. Martinet est une épopée des temps modernes. Et du coup, il s’agit de reconnaître le tour de force dans la littérature martinetienne.

  • Titre traduit

    Poetics of the horror in the literary production of Jean-Pierre Martinet


  • Résumé

    The project we are conducting is interested in the writing of horror in the literature of Jean-Pierre Martinet. Our purpose at the beginning is to prove that the Martinet’s work is a part of a long literary tradition. In the first part, entitled “A traditional representation of horror”, we have selected tree constants imagery. We will follow indeed a symbolic approach based of the studies of G. Bachelard and G. Durand, especially. From this common traditional background, we will examine the functioning of Martinet’s fiction. The project objective of the second part, “The mimesis or the writing of despair”, is to expose the characteristics of the Martinet’s narrative. The approaches of G. Genette, A. Döblin, and Dorrit Cohn will guide us at this research stage, where we would like to show the specifics of the vision of horror in the writings of Martinet. Finally, in “The narrative, the modern epic”, the third and last part of us, our aim will be to show haw the production of Martinet evolve to a modern epic. So, it is the question of recognizing the originality in the Martinet’s literature.