La morale de sentiment dans la litterature et la pensée françaises du dix-huitième siècle

par Jerome Bottgen

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Jacques Domenech.

Thèses en préparation à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) depuis le 18-04-2007 .


  • Résumé

    Devant le recul de la croyance religieuse, les penseurs du siècle des lumières furent amenés à rechercher des fondements nouveaux pour établir une morale universelle. le plus immédiat de ces fondements, celui qui se manifeste avec le plus d'évidence au cœur humain, c'est ce sentiment aveugle, que rousseau a rendu célèbre sous le nom de << conscience >>, qui nous porte à faire le bien, qui nous révulse au spectacle du mal et de l'injustice. ainsi, la quête des sources de la morale, fuyant l'arbitraire inhérent à tout système métaphysique, aboutira à cette spontanéité du cœur humain comme unique juge de la validité des actions, d'autant plus qu'elle est applicable aux civilisations extra-chrétiennes dont la connaissance s'approfondit de plus en plus /...


  • Pas de résumé disponible.