Mésusage des antibiotiques dans les infections des voies respiratoires

par Sally Yaacoub

Projet de thèse en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Patrick Maison.

Thèses en préparation à Paris 12 , dans le cadre de École doctorale Santé Publique , en partenariat avec Epidemiology in Dermatology and Evaluation of therapeutics (laboratoire) et de Faculté de médecine (établissement opérateur d'inscription) depuis le 30-11-2018 .


  • Résumé

    Introduction: L'antibiorésistance est une menace mondiale principalement due au mesusage des antibiotiques souvent observé dans les IVR. Objectif: Évaluer la fréquence du mésusage des antibiotiques relatifs aux IVR et étudier l'évolution de leur consommation. Méthodes: Nous avons à partir d'une étude transversale estimé le taux de non-adhésion des prescriptions d'antibiotiques aux guides de bonne pratique clinique (GPC) dans les IVR par les médecins au Liban. Une étude transversale utilisant un cas simulé de rhinosinusite bactérienne aiguë nous a permis d'évaluer le taux de prescription d'antibiotiques par les pharmaciens. Enfin nous avons analysé les données de consommation d'antibiotiques en Europe et les données de déclaration de syndromes grippaux (SG) en France. Résultats: La non-conformité des prescriptions d'antibiotiques par les médecins était de 89% et les facteurs associés étaient le sexe du patient, l'affiliation à une société internationale et le diagnostic. Dans les pharmacies, le taux de prescription d'antibiotiques était de 31% avec peu de conseils donnés. Les facteurs associés étaient la personne de contact, le diagnostic et les questions spécifiques. En France, la consommation globale d'antibiotiques était supérieure à celle des autres pays de l'UE. Les pénicillines bêta-lactamines sont les plus consommées et la seule classe en augmentation. Il existe une corrélation entre l'incidence des SG et la consommation d'antibiotiques. Conclusion: Le mésusage des antibiotiques est fréquent. Des interventions et des recherches supplémentaires sont nécessaires à plusieurs niveaux.

  • Titre traduit

    Antibiotic misuse in respiratory tract infections


  • Résumé

    Background: Antibiotic resistance is a global threat mainly driven by antibiotic misuse, commonly seen in RTIs. Objective: To assess the antibiotic misuse in RTIs through assessing the antibiotic prescribing in RTIs in the Lebanese community and to understand the trend of antibiotic consumption in France and its association with RTIs. Methods: We performed a secondary study using a database of a cross-sectional survey to identify the rate of non-adherence of antibiotic prescriptions to clinical practice guidelines (CPGs) in RTIs by Lebanese physicians, a cross-sectional study using a patient-simulated case of acute bacterial rhinosinusitis in Lebanese community pharmacies to evaluate the rate of antibiotic prescribing and a secondary study using surveillance data to describe the trend of antibiotic consumption and its association with influenza-like illnesses (ILIs) in France. Results: The non-adherence of antibiotic prescriptions to CPGs in RTIs by physicians was 89% and the associated factors were the patient's sex, affiliation to an international society and diagnosis. In pharmacies, the antibiotic prescribing rate was 31% with little counseling. The associated factors were the contact person, governorate, diagnosis and specific questions. In France, there was an overall constant trend of antibiotic consumption, higher than that of other EU countries. The beta-lactam penicillins was the most consumed and the only class increasing. There was a correlation between the incidence of ILIs and the antibiotic consumption in the community. Conclusion: Antibiotic misuse is common. Interventions and additional research are needed on several levels.