L'incorporation de la protection de l'environnement dans les techniques de financement de projet de la Banque Mondiale.

par Félix Pozzo-deschanel

Projet de thèse en Droit international

Sous la direction de Yves Nouvel.


  • Résumé

    La Banque Mondiale a commencé à intégrer la protection de l'environnement à ses pratiques d'aide au développement dans les années 1970. Toutefois, depuis lors cette prise en compte et notamment son cadre légal n'a cessé d'évoluer pour prendre progressivement de plus en plus d'importance. Dans les années 1980 puis dans les années 1990 la banque n'a pas hésité à bouleverser ses pratiques en la matière. En octobre 2018 le cadre légal établit pour incorporer la protection de l'environnement aux politiques de la Banque Mondial va connaître une nouvelle évolution majeure. Ce projet doctoral propose d'analyser l'évolution du cadre légal à travers lequel la Banque tente d'intégrer la protection de l'environnement à ses pratiques d'aide au développement. Plus particulièrement, cette thèse pourrait se pencher plus avant sur l'inclusion des thématiques environnementales dans l'architecture juridique du financement de projets de la Banque. Une analyse de l'efficacité de ces pratiques, souvent critiqués par ailleurs, serait sans doute une façon d'en éclairer la pertinence. Enfin, un regard croisé avec les techniques d'autres agences d'aide au développement ( notamment celles de l'Agence Française de Développement ) pourrait aussi enrichir cette recherche.


  • Pas de résumé disponible.