L'impact de la mondialisation sur le marché du travail africain: cas du gabon.

par Nina diane Boungoukou iteli

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Stephane Callens.

Thèses en préparation à l'Artois depuis le 13-11-2006 .


  • Résumé

    Le but ultime de toute politique socio-éconmique demeure le maintien et l'amélioration du niveau de vie de la population d'un etat. la mondialisation est aujourd'hui une réalité à laquelle le gabon doit faire face en procédant aux adaptations nécessaires et aux arbitrages socio-économiques et culturels qui s'imposent. le travail ou l'emploi est plus que jamais, au centre des préoccupations majeures des différentes autorités gabonaises. l'effet du progrès technique, l'adéquation de la main d'oeuvre aux emplois offerts, la flexibilité du marché du travail, le coût du personnel non qualifié ou encore celui de la formation sont mis en oeuvre. si beaucoup de pays industrialisés se mobilisent pour tirer profit de la mondialisation, force est de constater que de nombreux pays africains, le gabon en particulier a pris du retard. en effet, tandis que les uns voient dans cette libéralisation le moteur de la croissance mondiale et dans le développement des échanges et des investissements un facteur de progrès susceptible de faire reculer la pauvreté en particulier dans les pays industrialisés, les autres font de la mondialisation l'une des principales causes du chômage, de la délocalisation des investissements et de l'accroissement des inégalités /...


  • Pas de résumé disponible.