Analyse économique de la corruption : modèle d'économie comportementale et application aux données chinoises

par Jun Hu

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Mercier-Ythier et de Bruno Jérôme.


  • Résumé

    En 2011, un économiste indien (Basu) a proposé de légaliser l'offre d'un pot-de-vin, surtout dans une situation appelée "corruption de harcèlement": lorsqu'un citoyen est demandé de payer un pot-de-vin pour quelque chose auquel il a droit, e.g. un permis de conduire, un visa, il ne faut pas le punir mais au contraire, il faudrait lui donner la clémence pour encourager la dénonciation. Il y a des débats sur ce sujet et j'ai fait un survol sur les études théoriques et empiriques en master, mais plutôt en théorie des jeux. En résumé, les points de vue très importants dans les études, sont de dissuader la corruption, soient par baisser les gains des deux parties, soient par la mise en oeuvre des politiques d'encourager les lanceurs d'alerte. Les gains d'une corruption peuvent être difficiles à mesurer, en encourageant les lanceurs d'alerte devient une solution crédible. Il existe quand même des décalages entre les études théoriques et expérimentales. Dans les modelés, il y a des hypothèses contradictoires, les conclusions importantes à tester dans les expériences. En conséquence, mon premier pas en doctorat sera de construire une expérience de laboratoire en Chine et aussi en France, basée sur un arbre de jeu bien construit, pour étudier l'impact de la punition asymétrique et la clémence sur la corruption, en particulier sur la corruption de harcèlement. Puisque je pense que les facteurs sociales, culturels, psychologiques ont un impact hyper important dans la mise en oeuvre des politiques d'anti-corruption.

  • Titre traduit

    The economic analysis of corruption: behavioural economic models, experiments and applications to Chinese data.


  • Pas de résumé disponible.