Le droit international et l'intelligence artificielle forte

par Yi-Ting Chen

Projet de thèse en Droit international

Sous la direction de Marie Goré.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d'étudier la régulation des systèmes de l'intelligence artificielle forte en droit international. Dans l'introduction, seront évoqués l'histoire du développement, les enjeux, l'intérêt, la problématique, la délimitation du sujet. La première partie sera consacrée à la notion et à la définition de l'intelligence artificielle forte ainsi que l'analyse analogique de l'intelligence artificielle forte avec les êtres humains. Les implications et éventuellement la ratio legis seront également traitées dans cette partie. La seconde partie concernera directement la mise en place des exemples. Seront ainsi examinés la démarche de la responsabilité sociale d'entreprise (RSE) multinationale, et puis le droit comparé, c'est-à-dire les mesures et/ou les positions étatiques quant à leurs politiques internes de l'IA forte. Enfin, sera intégrée la discussion sur les méthodes et/ou les coopérations régionales/internationales à venir. En cas d'absence éventuelle d'un accord multilatéral à l'achèvement de la recherche, cette thèse tentera de faire une proposition dont on espère qu'elle sera constructive.


  • Pas de résumé disponible.