L'usage de la blockchain dans les réseaux logistiques : une analyse par études de cas

par Rami Alkhudary

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre Féniès.


  • Résumé

    Nous n'avons aucune garantie que les informations partagées entre les entités de la chaîne logistique soient correctes. La blockchain est proposée pour résoudre le manque de confiance dans les transactions financières. Cette thèse examine si la blockchain permet aux entités dans la chaîne logistique de faire confiance aux informations partagées sur le flux physique. Un cadre conceptuel est proposé sur la base d'une revue systématique de la littérature académique afin d’expliquer comment et pourquoi les entités de la chaîne logistique peuvent faire confiance aux informations partagées en utilisant la blockchain. Pour tester le cadre conceptuel, onze études de cas ont été réalisées aux niveaux national et international. Deux types d'analyses qualitatives ont été effectués : analyse inter-cas et analyse intra-cas. Les bénéfices de la blockchain (traçabilité, transparence et fiabilité) ont été confirmés. Ces résultats sont conformes à la littérature académique. En revanche, l'utilisation de la blockchain n'améliore pas nécessairement la sécurité des informations partagées. De plus, l'emploi de technologies complémentaires à la blockchain est peu avancé dans l’industrie. Il n'y a donc aucune garantie que les informations partagées au sein de la chaîne logistique soient correctes, même en utilisant la blockchain. Ainsi, si la confiance au niveau inter-organisationnelle est établie entre les entités de la chaîne logistique, elles développent la blockchain uniquement pour améliorer la performance opérationnelle de la chaîne. Ces résultats contredisent la majorité de la littérature académique. Une nouvelle configuration de la chaîne logistique de l'huile d'olive qui utilise la blockchain est proposée. Nous expliquons aussi trois modèles de la blockchain au niveau théorique et au niveau opérationnel.

  • Titre traduit

    The use of blockchain in the supply chain : multiple case study analysis


  • Résumé

    We have no guarantee that the information shared among supply chain entities is correct. Blockchain is proposed to solve the lack of trust in financial transactions. This thesis examines whether blockchain enables entities in the supply chain to trust the information shared regarding the physical flow. A conceptual framework is proposed based on a systematic review of the academic literature to explain how and why supply chain entities can trust the shared information using blockchain. To test the conceptual framework, eleven case studies were conducted at national and international levels. Two types of qualitative analyses were performed: inter-case analysis and intra-case analysis. The benefits of blockchain (traceability, transparency, and reliability) were confirmed. These results are in line with the academic literature. However, the use of blockchain does not necessarily improve the security of shared information. Moreover, the use of complementary technologies to blockchain is not very advanced in the industry. Therefore, there is no guarantee that the information shared within the supply chain is correct, even when using blockchain. As such, if trust at the inter-organizational level is established among the supply chain entities, they use blockchain only to improve the operational performance of the chain. These results contradict most of the academic literature. A new supply chain configuration in the olive oil industry that uses blockchain is proposed. We also explain three models of blockchain at the theoretical and operational levels.