Les inondations a paris (mi-xviiie siècle-début xxe siècle). une histoire sociale de la prise en compte d'un risque majeur.

par Hugo Billard

Projet de thèse en Histoire moderne et contemporaine

Sous la direction de Geneviève Massard-Guilbaud.

Thèses en préparation à Paris, EHESS depuis le 13-12-2006 .


  • Résumé

    Chacune des grandes inondations de la seine à paris (1740, 1802, 1910) a donné lieu à des modifications législatives, réglementaires, assurancielles, qui ont eu des conséquences dans la vie quotidienne, les relations sociales et les questionnements politiques et culturels des habitants de paris. ceux-ci portent progressivement <<un nouveau regard sur le fleuve>> (isabelle backouche). comment s'est progressivement transformé ce regard des parisiens sur leur fleuve et son bassin, passant de la vision d'un fleuve nourricier aux dangers acceptés à un fleuve potentiellement dangereux et refusé comme tel ? nous nous proposons d'étudier cette modification du regard en nous intéressant à la gestion sociale des inondations ; il faut ensuite étudier la mise en place progressive de mécanismes de prévention du risque ; enfin la mémoire des faits et les mécanismes de prévention invitent à se poser la question de l'influence des intermédiaires en cas de catastrophe /...


  • Pas de résumé disponible.