IRM interactive pour l'imagerie adaptative haute résolution du substrat cardiaque sous-tendant les arythmies cardiaques

par Quentin Lebret

Projet de thèse en Bioimagerie

Sous la direction de Bruno Quesson.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sciences de la vie et de la santé (Bordeaux) , en partenariat avec Marthan (laboratoire) et de Electrophysiologie Cardiaque (equipe de recherche) depuis le 29-01-2019 .


  • Résumé

    L'IRM cardiaque est une technique d'imagerie clinique de référence car elle permet de caractériser la fonction (fraction d'éjection, perfusion, flux,…) et le substrat cardiaque (régions saines, ischémiques, présence d'infarctus, diffusion…) en générant des images avec différents contrastes. La résolution spatiale sur un imageur clinique est à l'heure actuelle d'un millimètre au mieux. De plus, les temps d'acquisition peuvent être assez long (plusieurs minutes pour une acquisition 3D). Ce temps est allongé en présence d'arythmies ou de respiration irrégulière, et les images résultantes peuvent être entachées d'artefacts. Ce projet de thèse a comme objectifs : 1) d'améliorer la précision (résolution spatiale, signal sur bruit, résolution temporelle) de l'imagerie 2) de la rendre plus robuste aux mouvements, notamment en présence d'un rythme cardiaque irrégulier. Pour cela, il sera nécessaire développer des méthodes d'acquisition interactives permettant une analyse temps réel de la qualité des signaux enregistrés, assortis de leur ré-acquisition si elle est jugée insuffisante

  • Titre traduit

    Interactive MRI for adaptive high-resolution imaging of the cardiac substratum subject to cardiac arrythmias


  • Résumé

    Cardiac MRI is a standard technique of clinic imaging, as it allows the study of the function (ejection fraction, perfusion, flow...) and the cardiac substratum (healthy areas, ischaemia, infarction, diffusion...). Currently, the spatial resolution is at best one millimeter. Moreover, the acquisition time is quite long (a few minutes to get a 3D image), and sometimes is even longer in case of arrythmia or irregular breathing. Resulting images often are tainted by artifacts. The objectives of this project are : 1) The improvment of the precision (spatial/temporal resolution, SNR) of this imaging technique. 2) The reduction of the impact of the movement artifacts on the images. In order to do so, developing interactive methods of acquisition allowing real time analysis of the signal quality will be necesary.