Les crimes de sang extra et intra familiaux: De l'investigation empirique des facteurs de vulnérabilité à la clinique du passage à l'acte homicidaire.

par Emma Rouchy

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Gregory Michel.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Bordeaux Research Center for Population Health (laboratoire) depuis le 23-01-2019 .


  • Résumé

    Le crime fait naître, à sa seule évocation, l'horreur dans nos sociétés. Défrayant les chroniques, il est projeté sur le devant de la scène sociale, juridique, politique et médiatique. En France, le Service de Sécurité du Ministère de l'Intérieur (SSMI), recense 825 homicides en 2017. Ainsi, nous pouvons parler de 2 à 3 victimes d'homicide par jour au sein de notre pays. Dès lors, se pose des questions de l'ordre de la compréhension et de la prévention. Cette présente étude se propose d'effectuer un repérage des éléments psychopathologiques et criminogènes en lien avec un passage à l'acte homicidaire, cernant et discernant les particularités et singularités d'un homicide dans un contexte intra ou extrafamilial. Pour ce faire, cette étude jalonnera entre des perspectives cliniques et des investigations empiriques du passage à l'acte afin de mettre en évidence des éléments saillants propres à l'atypie des mécanismes criminogéniques et pathogéniques, pouvant s'activer et se potentialiser entre eux. En ce sens, le phénomène du passage à l'acte s'entrevoit par l'étude de ses comportements préparatoires, ses facteurs déclenchants, s'imbriquant dans un contexte, s'alliant à la particularité psychopathologique et criminologique de chacun afin d'éclore et se cristalliser en un moment paroxystique, coupant un avant et un après, en un geste létal. Dans une démarche qualitative de la personne et de l'étude du crime, sous ses aspects cliniques et psychopathologiques, sera mis en place un entretien semi-structuré venant analyser de manière rétrospective les différents facteurs ayant pu contribuer à l'émergence d'un passage à l'acte homicidaire. Une grille d'entretien, investiguant la situation du sujet avant et pendant le passage à l'acte, son fonctionnement psychique et des données sociodémographiques, sera à composer et créer au cours de cette recherche. L'opérationnalisation des informations recueillies s'effectuera par le biais de différents logiciels spécialisés dans le traitement des données textuelles et de contenu. Parallèlement, une démarche quantitative sera déployée via des auto-questionnaires validés scientifiquement, ceci dans le but d'obtenir des informations quant à des données psychopathologiques de la personnalité, de l'attachement et de l'agressivité mis en lien avec un crime de sang. De par son recueil de données empiriques et sa méthodologie mixte, cette recherche tend à une actualisation de la littérature scientifique traitant de l'étude du passage à l'acte homicidaire intra et extrafamilial. Tout en permettant d'apporter un étayage aux professionnels travaillant auprès de cette population en pensant la clinique de l'agir, la logique du passage à l'acte jaillissant dans le cercle familial et hors-familial.

  • Titre traduit

    Intra and extra-familial murder: From empirical investigation of vulnerability factors to clinical psychology of homicide.


  • Résumé

    Crime, by its own evocation, inspires fear in our societies. Making headlines, it has been in the front of the social, legal, political and media's scenes. In France, the « Service de Sécurité du Ministère de l'Intérieur » (SSMI), identified 825 homicides for the year of 2017. Thus, we can speak of 2 to 3 victims of homicide per day in our country. Accordingly, questions about comprehension and prevention occur. This study proposes to make a tracking of psychopathological and criminogenic elements linked to a homicide, focusing on particularities and singularities of homicide in an intra and extra-familial context. To that end, this study will search between clinical perspectives and empirical investigations of homicide to highlight elements of criminological and pathogenic atypia, able to trigger and potentiate each other. Therefore, homicide phenomenon can be seen by its triggering factors, occurring context, subject's psychopathological and criminological particularities and singularities In a qualitative study will be setting up a semi-structured interview including a retrospective analysis concerning psychological and psychopathological factors linked to the intra / extra-familial homicide. Meanwhile, a quantitative study will be made using self-administered questionnaire scientifically validated in order to obtain information concerning personality, attachment style, proactive and reactive aggressive behaviour linked to homicide. The point of this research, by its empirical data collection and its mixed-methodology, is to update the scientific literature dealing with intra and extra-familial homicide.