Marcher la ville en surchauffe : l’adoption de la marche en milieu urbain au prisme du changement climatique

par Hugo Montero

Projet de thèse en Sociologie, anthropologie

Sous la direction de Nathalie Ortar.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) depuis le 01-10-2019 .


  • Résumé

    Ma thèse porte sur les mobilités pédestres des habitants d’un quartier de Lyon et de Madrid et leurs transformations lors de vagues de chaleur. Il s’agit de comprendre, d’un point de vue sensible et incarné, ce que provoquent les vagues de chaleur sur les mobilités pédestres des habitants et comment ces derniers s’adaptent à de tels épisodes climatiques. La méthodologie employée repose sur des parcours à pied revisité par les habitants au travers de l’utilisation d’un casque de « réalité virtuelle », de l’image et du son à 360°. Elle propose d’interroger le point de vue de ceux qui vivent la ville à pied quotidiennement pour tenter de comprendre comment se forment les pratiques pédestres en ville.

  • Titre traduit

    Walking the overheated city


  • Pas de résumé disponible.