La relativisation dans les langues sinitiques : une approche typologique et fonctionnelle

par Xin Li

Projet de thèse en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Christine Lamarre.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    La relativisation constitue un thème privilégié de la typologie linguistique, du fait de la diversité et de la complexité de ses réalisations dans les langues du monde. Après deux ans consacrés en master à la relativisation, j’ai constaté que malgré les travaux abondants concernant le sujet qui ont relevé et expliqué bien des phénomènes, ce sujet méritait un traitement plus approfondi pour les langues sinitiques. Mon mémoire de M2 sur la relativisation dans les langues sinitiques, rédigé dans une perspective diachronique et synchronique à partir de données recueillies dans des textes écrits, m’a permis de proposer un modèle de grammaticalisation des marques de la relative, et de confirmer l’hypothèse que la marque de trouve son origine dans une fusion fonctionnelle de la relativisation et de la nominalisation. J’ai montré que la proposition relative n’est pas le simple résultat de la relativisation pour la langue chinoise, mais est plutôt le produit complexe d’une hybridisation de procédés de nominalisation et de relativisation. En croisant la littérature linguistique, j’en suis arrivé à la conclusion que malgré les travaux publiés sur la question, on trouvait des stratégies variées de relativisation qui restaient encore peu ou pas traitées. J’envisage donc d’aller sur terrain pour recueillir un échantillon des données assez complet et diversifié pour parvenir à une description et une analyse systématique. Ma recherche s’organisera en trois grandes parties : une étude diachronique et synchronique s’appuyant sur une étude de corpus, et une étude de la variation diatopique s’appuyant sur des données recueillies sur le terrain.

  • Titre traduit

    The relativisation in Sinitc languages: a typology and functional method


  • Pas de résumé disponible.