De l'indigénisme au noirisme : l'exaltation des racines africaines et son influence sur les institutions haïtiennes de 1915 à 1957

par Rodady Gustave

Projet de thèse en Histoire du droit

Sous la direction de Martial Mathieu.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes en cotutelle avec l'Université d'Etat d'Haiti , dans le cadre de École doctorale sciences juridiques (Grenoble) , en partenariat avec Centre d'Etudes sur la Sécurité Internationnale et les Coopérations Européennes (laboratoire) depuis le 21-12-2018 .


  • Résumé

    1. Titre de la thèse : « De l'indigénisme au noirisme : l'exaltation des racines africaines et son influence sur les institutions haïtiennes de 1915 à 1957 » Ce travail de thèse vise à étudier la période de 1915-1957 au cours de laquelle le développement d'une idéologie de plus en plus radicale prônant un retour aux racines africaines (De l'indigénisme au noirisme) et l'influence de cette idéologie sur les institutions et le droit haïtien. Aussi, il est à signaler que l'indigénisme a vu le jour en Amérique Latine au XIXe siècle. Idéologie fondamentalement non indienne, l'indigénisme donna naissance à ses débuts à une attitude humanitaire, voire romantique, qui se manifesta principalement dans la littérature. Mais, peu à peu, cette démarche allait acquérir une dimension de revendication et de protestation contre l'injustice qui frappait l'Indien. La politique indigéniste recherche avant tout l'intégration des Indiens au système dominant et aux nouvelles nations nées des indépendances. Haïti, mon terrain de recherche, le noirisme est précédé l'indigénisme. En 1843, pour parvenir au renversement du gouvernement de Boyer au profit de Rivière Hérard, la question de noiriste a constitué le point d'encrage idéologique et politique. « Soyons nous-mêmes, le plus complètement possible ». Telle est l'idée ayant donné naissance au discours indigéniste haïtien. Idéologiquement, l'indigénisme se veut une réaction de l'intelligentsia haïtienne contre la violation de notre territoire en 1915 par la république étoilée. De ce fait, la présence des troupes américaines allait constituer un choc entre la culture Anglo-Saxonne et la culture Afro-Latine. Le noirisme n'est pas seulement une idéologie, mais toute une mouvance contre la domination du mulâtriste sur la vie économique sociale et politique, d'une part, contre l'acceptation d'une culture et d'une esthétique européenne, d'autre part. En fait, les noiristes ont plaidé pour un pouvoir noir et ont fait une démonstration sur l'importance des coutumes et des croyances africaines en Haïti. La résistance nationaliste durant la période de la première occupation américaine d'Hait de 1915 a joué un rôle capital dans la mise en place d'un pouvoir nationaliste avec l'émergence de Sténio Vincent à la tête de la plus haute magistrature de l'Etat. Cette mouvance a institué un gouvernement qui s'est réapproprié de la philosophie de Dessalines, exprimée dans la constitution impériale de 1805. Elle a conduit à l'institution d'un gouvernement qui a su considérer tous les individus qu'il soit noir ou mulâtre comme haïtien. 1946, constitue en effet, un autre tournant intéressant dans le cadre de la mouvance du noiriste en Haïti. En fait, le resurgissement de la question de couleur s'est opéré dans la campagne électorale de 1957 de François Duvalier.

  • Titre traduit

    From Indigenism to Noirism: The emergence of the African roots and its influence on the 1915-1957 Haitian institutions


  • Résumé

    Dissertation Title: From Indigenism to Noirism: The emergence of the African roots and its influence on the 1915-1957 Haitian institutions The purpose of this doctoral dissertation is to analyze the 1915-1957 historical period in which the ideology development from Indigenism to Noirism became more radical as it claims for a return to the African roots and influenced the Haitian institutions and legal system. Developed in Latin America in nineteenth century, Indigenism is not considered necessarily as an Indian ideology. It gives rise from its beginning to a human attitude, let alone romantic, which manifested throughout literature. But, progressively the Indigenist movement acquired some importance due to its involvements in the fight against the civil right violation the Indian people faced to. The political Indigenism sought to integrate Indian natives in the existing dominant system and in the new independent nations. In Haiti, the research setting of the proposed study, Noirism just precedes Indigenism. To overthrow the president Boyer in 1843 in order to replace him by Riviere Herard, the noirist ideology comes politically into question. “Be ourselves, as much as we can.” This mantra is served as the starting point to the indigenist ideology, which later contributed to organize the intellectual movement against the American Occupation that took place from 1915 to 1934. This situation puts in conflict both Anglo-Saxon culture and African-Latin culture. Noirism is not only an ideology, but also an integral movement based on two main components: fighting against the mulatto domination within the political, economic and social life in one hand, and; controlling the European esthetic and cultural influence in the other hand. As a matter of fact, the noirist advocates fight for a black power and demonstrate the importance of the African beliefs and customs in Haiti. Accordingly, Noirism contributed from 1915 through 1929 to the leading force that allowed the installation of a nationalist power with Stenio Vincent as president in 1930 or four years before the end of the American Occupation. Most of the ideas that shaped the Vincent government recalled the Dessalines philosophy instituted in the imperial Constitution of 1805. As the Constitution prescribed it, the Vincent government promoted equal civil rights to every Haitian, black or mulatto. Subsequently, the 1946 came to provide the same opportunity, power to black Haitian, and then, Dumarsais Estime was elected as president. Later on, the same color ideology was used in the 1957 presidential campaign in which François Duvalier was elected.