Impact de l'organisation et des conditions de travail sur le risque infectieux en milieu hospitalier

par Oumou salama Daouda

Projet de thèse en Sécurité sanitaire

Sous la direction de Mounia Nacima Hocine et de Laura Temime.

Thèses en préparation à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec MESuRS - Laboratoire Modélisation, épidémiologie et surveillance des risques pour la sécurité sanitaire (laboratoire) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2018 .


  • Résumé

    En milieu hospitalier, le risque infectieux est un enjeu majeur. En France, 1 patient hospitalisé sur 20 contracte au moins une infection associée aux soins au cours de sa prise en charge et ces infections sont la cause directe de 4000 décès chaque année. En parallèle, les contraintes organisationnelles sont très importantes dans les hôpitaux, avec un impact documenté sur les conditions de travail du personnel soignant et sur leur santé physique et psychologique. L’objectif de cette thèse est d’étudier la relation entre ces deux problématiques, dont nous faisons l’hypothèse qu’elles sont liées alors même qu’elles sont souvent considérées séparément. Il s’agit ici de développer une approche méthodologique innovante permettant de démontrer un lien entre conditions de travail (organisation horaire, taille du service…), comportements des personnels (absence, turnover, hygiène de mains…) et risque infectieux pour les patients et les soignants. La thèse s’appuiera sur un recueil prospectif de données collectées dans 4 grands hôpitaux de l’AP-HP (étude STRIPPS) qui porte sur toutes les dimensions : individuelles, organisationnelles et comportementales. A plus long terme, le but sera de proposer des stratégies organisationnelles optimales pour la maîtrise du risque infectieux à l’hôpital. Ce projet de thèse s’appuiera sur des méthodes de modélisation statistique, notamment des modèles multiniveaux et des modèles à équations structurelles pour des analyses de médiation et de causalité.

  • Titre traduit

    Impact of organization and working conditions on the infection risk within hospitals


  • Résumé

    In hospital, infection risk is a major issue. In France, one hospitalized patient over twenty contracts at least one healthcare-associated infection during their medical care. These infections are the direct cause of 4000 deaths each year. In parallel, organizational constraints are very important in the hospitals, with a documented impact on the working conditions of healthcare staff and on their physical and psychological health. The aim of this thesis is to study the relationship between these two issues, which we assume are interrelated although they are often considered separately. The specific objective here is to develop an innovative methodological approach to demonstrate the relationship between working conditions (working hours, size of service, etc.), staff behaviors (absence, turnover, hand hygiene, etc.) and infection risk for patients and healthcare staff. The thesis will be based on a prospective data collection in 4 major hospitals of the AP-HP (STRIPPS study) which covers all dimensions: individual, organizational and behavioral. In long term, the goal will be to propose optimal organizational strategies for the control of infection risk in hospital. This work will be based on statistical modeling methods, including multilevel models and structural equation modeling for mediation and causality analysis.