Origines de l'homme et homme des origines: pour une lecture anthropologique du naturalisme zolien

par Fanny Drouot

Projet de thèse en Langue et littérature françaises ; littérature francophone

Sous la direction de Marie-Ange Fougère et de Arnaud Hurel.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Lettres, Communication, Langues, Arts , en partenariat avec CPTC - Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures (laboratoire) depuis le 05-10-2018 .


  • Résumé

    Les études consacrées au naturalisme zolien ont fréquemment souligné la nécessité de prendre de la distance par rapport aux revendications théoriques de Zola, quand elles n'ont pas faire apparaître purement et simplement une fracture entre son œuvre romanesque et son œuvre théorique. Ce travail a pour objectif de redonner du crédit à la parole auctoriale de Zola en la resituant dans le champ scientifique des savoirs de la préhistoire, déterminant pour la seconde moitié du XIXe siècle. À partir de 1859 s'affirment en effet la haute antiquité de l'homme et, en écho aux travaux de Darwin, son ascendance simienne. Les représentations de l'humanité et de ses origines sont ainsi profondément bouleversées par cette remise en cause radicale du dogme biblique de la Création. De son premier projet poétique, « La Chaîne des êtres » (1860), au 'Docteur Pascal' (1893), en passant par la préface de 'La Fortune des Rougon' (1871), Zola s'inscrit dans ce vaste mouvement de pensée qui interroge autrement les origines de l'homme et, partant, l'homme des origines, ainsi que son rapport à la modernité. Nous chercherons notamment à repenser le terme de « naturalisme » en mettant au jour les liens qu'il entretient avec la naturalisation de l'homme et avec le matérialisme scientifique incarné par Gabriel de Mortillet. Par son approche épistémocritique, ce travail s'appuiera sur l'histoire des sciences pour proposer une nouvelle lecture de l'œuvre zolienne, au croisement de l'anthropologie - telle qu'elle est conçue au XIXe siècle -, et du motif des origines.

  • Titre traduit

    Origins of man and man of the origins: an anthropological study of Zola's naturalism


  • Résumé

    Studies of Zola's naturalism showed a gap between his theorical claims and his novels. From 1859, with the recognition of man's antiquity and his simian ancestry, mankind'image is deeply shaken and biblical dogma is questioned. Zola joined this new way of thinking man, from his lost poem 'La chaîne des êtres' (1860) to 'Le Docteur Pascal' (1893). This work will integrate history of science and epistemological criticism to propose a new reading of Zola's oeuvre, at the crossing of physical anthropology and pattern of the origins.