Développement des sphéroïdes sous forme dermopharmaceutique à base de substances végétales pour le traitement de certaines alopécies chez la femme noire

par Awa Tuo (Kouassi)

Projet de thèse en Pharmacie

Sous la direction de Odile Chambin.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté en cotutelle avec l'Université Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Procédés Alimentaires et Microbiologiques (PAM) (Dijon) (laboratoire) depuis le 07-01-2019 .


  • Résumé

    Dans notre mode de vie actuel, la valorisation de l'image corporelle est très prépondérante particulièrement chez les femmes. Les cheveux, reflet de l'identité de la femme, en sont un parfait exemple (1). Les cheveux jouent un rôle important dans l'esthétique. La chevelure et la façon de se coiffer permettent à la femme d'affirmer sa personnalité. C'est pourquoi, les différents problèmes capillaires tels que les alopécies, les pellicules… peuvent être mal vécus par les patientes car jugés inesthétiques (2). Les formes d'alopécies sont multiples, avec en tête de liste l'alopécie androgénique (2), ensuite les alopécies traumatiques sur cheveux crépus (alopécie par traction, alopécie chimique…), les alopécies réactionnelle et iatrogène. La majorité des femmes africaines, afro-caribéennes et afro-américaines sont sujettes à des alopécies traumatiques dues le plus souvent à leur mode de coiffage et aux produits chimiques qu'elles utilisent (3). En outre, la prise en charge actuelle de l'alopécie comprend en majeur partie des produits cosmétiques synthétiques (4). Malheureusement, ceux-ci sont peu ou pas adaptés aux cheveux crépus. En effet, la structure du cheveu crépu peut être modifiée par l'utilisation de produits chimiques tels que les défrisants... L'utilisation de ces produits provoque des dommages externe et interne (5). De plus, de nombreux composants de synthèse utilisés en cosmétologie sont issus de la chimie du pétrole. Non seulement, il s'agit d'une ressource non renouvelable, mais les procédés de fabrication sont souvent très polluants et les produits qui en résultent difficilement biodégradables. Toutefois, il existe des ingrédients naturels actifs notamment les huiles ; il y'a également les beurres végétaux , de même que des extraits hydro alcooliques de plantes. Toutes ces substances naturelles d'origine locale présentent des propriétés hydratantes, protectrices et émollientes (6), (7). Elles sont utilisées traditionnellement pour lutter contre la sécheresse et améliorer l'aspect du cheveu crépu. En outre, certains extraits de plantes (Mitrascarpus scaber) sont utilisés pour lutter contre les furonculoses et les pellicules (8) observées au niveau des tempes des femmes alopéciques (9). Notre stratégie consisterait à encapsuler les huiles végétales et des extraits végétaux pour améliorer leur application sous forme de produits cosmétiques et dermopharmaceutiques sur le cuir chevelu et les cheveux crépus. Ces formes obtenues devraient permettre de contrôler la stabilité des actifs végétaux et de garantir leur efficacité au niveau des sites d'action. L'objectif de ce projet est donc de mettre au point des produits phytocosmétiques et dermopharmaceutiques à base de substances naturelles encapsulées pour le traitement de l'alopécie chez la femme noire. Cela va nécessiter une caractérisation physico-chimique, microbiologique et biochimique des substances naturelles utilisées. Les résultats obtenus à l'issue de ces caractérisations, nous permettront de mettre au point des sphéroïdes qui seront ensuite formulés sous forme de crèmes, de shampooings (10) ou de gels (11) capillaires. Les sphéroïdes et les formulations cosmétiques et dermopharmaceutiques feront l'objet de différentes caractérisations selon diverses méthodes telles que les méthodes de diffraction laser, rhéologiques, texturales, spectrales et chromatographiques. L'évaluation de la stabilité se fera par des études de dégradation en temps réel, en conditions accélérées et par des tests microbiologiques in vitro. Après des études d'innocuité et de toxicité pour évaluer la tolérance de nos formulations, leur efficacité sera évaluée par deux méthodes (Méthode de l'effet perçu par un dermatologue et méthode de l'effet ressenti par des volontaires) après l'accord du comité d'éthique. En outre, les mécanismes de pénétration au niveau du cuir chevelu et des cheveux devront être élucidés par des méthodes ex-vivo. A l'issue de ce projet, nous nous proposons d'obtenir des formulations innovantes applicables sur le cuir chevelu et le cheveu crépu, capables non seulement de lutter contre sa sécheresse et par conséquent sa chute mais également de traiter les alopécies. Ces formulations devront également être non toxiques, stables, faciles à utiliser, réalisables par des procédés simples et à moindre coût afin de soulager les populations les plus défavorisées. 1. Canal. 1988. Les shampooings et les principales pathologies capillaires à l'officine. Mémoire de thèse de pharmacie, 166p 2. Noye A. (2013). Les problèmes capillaires, les affections et pathologies du cuir chevelu: Clinique – Traitement et Conseils à l'officine. Mémoire de these de Pharmacie, 157 p 3. Petit A, Reygagne P. Alopécies particulières aux femmes noires. Ann Dermatol Venereol 2006;133:891-8 4. MARTINI M.-C. Introduction à la dermopharmacie et à la cosmétologie. Cachan : Éd. Médicales internationales, 2011. 1 vol. 500 p. 5. Khumalo NP, Stone J, Gumedze F, McGrath E, Ngwanya MR, de Berker D. Relaxers damage hair: evidence from amino acid analysis. J Am Acad Dermatol. 2010; 62(3):402-8. 6. http://www.ecoconso.be/fr/Les-cosmetiques-naturels, 2016 7. Toe S. (2004). Essais de mises au point deformulation de crèmes et laits corporels à base de beurre de karité au Burkina Faso. Mémoire de thèse de Pharmacie, 109 p 8. G. Bisignano, R. Sanogo, A. Marino, R. Aquino, V. D. angelo, M. P. Germanò, R. De Pasquale and C. Pizza. 2001. Antimicrobial activity of Mitracarpus scaber extract and isolated constituents, 30 (2): 105-108 9. Morand Jean-Jacques. 2011. Pathologie des cheveux et poils crépus, Med Trop 2011 ; 71 : 443-449 10. Kaplan D. 2012. Nanoscience on shampoo and conditionner. Nanotechnology in dermatology, ISBN 978-1- 4614-5034-4.pp 31-39 11. Fabio Cinelli et al. 2003. Hydrogel adhesif utilisable sur les cheveux ou sur des surfaces garnies de fibres.WO 2003084498 A1

  • Titre traduit

    Development of dermopharmaceutical spheroids based on plant substances for the treatment of certain alopecia in black women


  • Résumé

    In our current lifestyle, body image enhancement is very important especially in women. The hair, a reflection of the woman's identity, is a perfect reflection of her identity example (1). Hair plays an important role in aesthetics. Hair and the way you style your hair allow the woman to assert her personality. That's why the different hair problems such as alopecia, dandruff... can be badly experienced by patients because they are considered unesthetic (2). The forms of alopecia are manifold, with androgenic alopecia (2) at the top of the list, followed by the most common forms of alopecia, traumatic alopecia on frizzy hair (alopecia by traction, chemical alopecia...), alopecia iatrogenic. The majority of African, Afro-Caribbean and African-American women get traumatic alopecia due mostly to their hairdressing and chemical products that they use (3). In addition, the current management of alopecia includes most of the following products synthetic cosmetics (4). Unfortunately, these are poorly or not suitable for frizzy hair. In fact, the structure of rough hair can be modified by the use of chemicals such as relaxers... The use of these products causes external and internal damage (5). In addition, many of the synthetic components used in cosmetology are derived from the chemistry of oil. Not only is it a non-renewable resource, but manufacturing processes are often very polluting and the products that result from this are difficult to biodegrade. However, there are natural active ingredients such as oils, vegetable butters, hydro-alcoholic plant extracts. All these natural substances of local origin contain moisturizing, protective and emollient properties (6), (7). They are traditionally used to struggle dryness and improve the appearance of frizzy hair. In addition, certain plant extracts are also used to control furunculosis and dandruff (8) observed in the temples of alopecic women (9). Our strategy would be to encapsulate vegetable oils and plant extracts to improve their application in the form of cosmetic and dermopharmaceutical products on the scalp, and with frizzy hair. These obtained forms should make it possible to control the stability of assets plants and to guarantee their effectiveness at the sites of action. The purpose of this project is therefore to develop phytocosmetic products and dermopharmaceuticals based on encapsulated natural substances for the treatment of alopecia in the black woman. This will require physico-chemical, microbiological and biochemical characterization of the natural substances used. Based on the results of these characterizations, we will be able to develop the following spheroids which will then be formulated in the form of creams, shampoos (10) or hair gels (11). Spheroids and cosmetic and dermopharmaceutical formulations will be the subject of different types of characterizations according to various methods such as laser and rheological diffraction methods, textural, spectral and chromatographic methods. Stability assessment will be carried out through real-time degradation studies under conditions of and in vitro microbiological tests. After safety and toxicity studies to evaluate the tolerance of our formulations, their safety and toxicity are evaluated. Efficacy will be evaluated by two methods (Method of effect perceived by a dermatologist and method of the effect felt by volunteers) after approval by the ethics committee. In addition, the mechanisms of penetration at the scalp and hair level should be elucidated by ex-vivo methods. At the end of this project, we intend to obtain innovative formulations applicable on the scalp and frizzy hair, able not only to fight against its dryness, but also its fall and treat alopecia. These formulations must also be non-toxic, stable, easy to use, achievable by simple and inexpensive processes to relieve the most disadvantaged populations.