Développement et validation de modèles transitoires et multi-échelles de signatures électriques sous-marines de navires.

par Michaël Nale

Projet de thèse en Genie electrique

Sous la direction de Olivier Chadebec et de Brahim Ramdane.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale électronique, électrotechnique, automatique, traitement du signal (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de génie électrique (Grenoble) (laboratoire) et de Champs magnétiques faibles (equipe de recherche) depuis le 22-11-2018 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est de progresser significativement sur la problématique de la modélisation des signatures électriques des navires en rendant les modèles plus représentatifs des phénomènes réels et compatibles avec la complexité des géométries des bâtiments. Pour lever les verrous précédents, l'axe de recherche privilégié sera le développement de modèles multi-échelles (ou multi-niveaux) hybridant la méthode numérique des intégrales de frontière avec des approches du type circuit électrique. La méthode intégrale permettra la modélisation des courants dans l'eau de mer alors que l'approche circuit électrique équivalent permettra de représenter le plus précisément possible les phénomènes ayant lieu à l'interface coque / eau.

  • Titre traduit

    Development and validation of multi scales and transcient models of submarines' electrical signatures.


  • Résumé

    The main goal of the PhD will be to improve our understanding of electrical signatures of ships by making more and more complex and complete the pre-existing models in order to fit as much as possible the reality (phenomenons and ship's geometry).