Quelle place pour l'information satellitaire au sein du multilatéralisme onusien à l'heure du changement climatique?

par Marie Luron

Projet de thèse en Science politique

Sous la direction de Daniel Compagnon.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Sociétés, Politique, Santé Publique , en partenariat avec Centre Emile Durkheim (laboratoire) depuis le 26-04-2016 .


  • Résumé

    Les données d'observation de la Terre sont essentielles à la mise en place d'un système international, la démarche vise à cartographier et à déterminer comment agissent les puits de carbone (océans, forêts tropicales) sur les émissions anthropiques (villes, industries, transport). Tous ces gisements restent théoriques d'où nécessité de bénéficier de procédures de vérification fiables des émissions et ne doit pas faire oublier les incertitudes de mesures dans certains secteurs, comme l'agriculture et la forêt. Seule la mise en place d'un dispositif effectif permettra de connaître le montant qui peut effectivement être réduit. La coopération et même la mise en place d'un partenariat solide avec des organisations clés constituent un élément de succès car il facilite : l'accès à des ressources financières supplémentaires, l'accès aux données primaires, l'accès à des expertises et des entrées sur les différents métiers liés à l'énergie et aux émissions de GES (énergies renouvelables, industrie, transport) ainsi que le travail direct avec les utilisateurs des données. Des accords de partenariat peuvent être utiles pour formaliser la coopération, le rôle de chaque partenaire ainsi que les termes et conditions. Néanmoins, les satellites ne sont qu'un outil technique, susceptible d'aider les gouvernements à respecter leurs engagements de réduction des émissions de GES. Un aspect essentiel de la gestion des risques est la conversion de ces variables essentielles climatiques en un ensemble d'informations exploitables par les utilisateurs en charge de la prise de décisions, intégrant des indicateurs socio-économiques et des connaissances locales et régionales. Il conviendra de définir un futur système de marché du carbone mondial qui servira de référence pour l'élaboration de programmes régionaux et nationaux. Aujourd'hui l'autorité de régulation est chargée de vérifier que le niveau d'émissions sur une période donnée correspond au nombre de quotas soumis pour cette période. Pour faciliter ce rapprochement, elle met généralement en œuvre des procédures obligatoires et harmonisées de surveillance, de déclaration et de vérification (MRV pour Monitoring, Reporting and Verification) qui permettent d'assurer que les installations : 1 / adoptent une méthode correcte et harmonisée de mesure ou d'estimation de leurs émissions ; 2 / expliquent, dans leur déclaration, la méthodologie employée pour effectuer les mesures, et en donnent les résultats ; 3 / font vérifier l'ensemble de la procédure par un tiers indépendant sur le même modèle que celui de la certification des comptes financiers des sociétés.

  • Titre traduit

    The role of satellite data in adaptation to climate change and climate migration management


  • Résumé

    While listening carefully to the new UN Secretary General speech 'Let us make 2017 a year for peace', It seems been active to assist victims of wars, local conflicts and threats. Although these hazards are not climate-related, it is of utmost importance not to distinguish between victims of wars, conflicts, natural disasters and climate-induced disasters when discussing appropriate response strategies. The current political focus on climate-related disasters when occurred should not shift attention away from the overriding objective of better assisting all victims, including of natural disasters and displaced populations. In the frame of my PhD work, the concept of applying a vulnerability lens does allow for a more complete analysis (relative to impact assessments) of the context in which environmental pressures relate to migration processes and might be applicable to situations in which populations have no choice but to migrate. Further vulnerability analyses can be used to identify locations most likely to be a selected by climate change impacts and, thus, regions where the pressure to adapt is likely to be highest (with migration being one possible means of adapting).We applaud the efforts to create innovation spaces within the UN system, which is large and immensely complex. There are three reasons why it is appropriate to return to the idea now: 1. Consider potential innovative space solutions to address potential gaps Earth Observations and monitoring capabilities should be combined with the statistical information and knowledge management systems based on a regional approach. This combination leads to the development of new models, increased knowledge and even the implementation of new practices related to global change. 2. Promote the use of existing indicators Existing indicators, for example, used for monitoring and early warning of drought events could be promoted through regional platforms for sharing knowledge and good practices. they should cover country profiles and customization of inputs for the purposes of administration and capacity-building. 3.Maximize synergies There are high linkages between the three international agreements achieved last year: Sendai Framework for Disaster Risk Reduction (SFDRR), Sustainable Development Goals (SDGs), and Paris Agreement which entered into force in November 2016.