Modélisation géomécanique et probabiliste des rideaux de palplanches : prise en compte de l'interaction sol-structure et de la variabilité spatiale du sol

par Abdelhammid Mokeddem

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Sidi Mohammed Elachachi.


  • Résumé

    Le comportement géomécanique des ouvrages géotechniques à l'exemple des rideaux de palplanches est entaché d'incertitudes épistémiques liées aux hypothèses régissant le modèle géomécanique de calcul, mais aussi d'incertitudes aléatoires liées à la variabilité spatiale du sol. L'objectif principal de cette thèse est de mieux appréhender l'effet de ces incertitudes sur le comportement d'un rideau de palplanches. Pour cela le présent mémoire s'articule autour de quatre points principaux : Le premier point est relatif d'une part à l'analyse des hypothèses utilisées pour la modélisation géomécanique d'un rideau de palplanches et d'autre part à l'extension de la méthode des coefficients de réaction d'un système unidimensionnel basé sur une poutre et des appuis élastoplastiques à un système bidimensionnel de plaque orthotrope sur le même type d'appuis (MISS-CR-PLQ). Le deuxième point concerne la modélisation de la variabilité spatiale du sol. Après une comparaison entre deux méthodes de génération de champs aléatoires nous avons retenu la méthode Circulant Embedding pour son efficience. Plusieurs études paramétriques ont été menées pour analyser les effets des hypothèses prises lors de la génération des champs aléatoires. Le troisième point concerne la mise en place d'une démarche mécano-fiabiliste permettant d'intégrer la variabilité spatiale du sol pour le cas des rideaux de palplanches. Le quatrième point est consacré à l'application de la démarche développée pour un cas d'étude à travers des analyses probabilistes et fiabilistes. L'influence des paramètres statistiques (e.g. les longueurs de corrélations, la corrélation croisée, …), mécanique et géométrique a été étudiée.

  • Titre traduit

    Geomechanical and probabilistic modelling of sheet pile walls: soil-structure interaction and soil spatial variability effects


  • Résumé

    The geomechanical behaviour of geotechnical structures such as sheet pile walls is subjected to epistemic uncertainties due to geomechanical models' assumptions and also the aleatory uncertainties which could be related to the soil spatial variability. The main objective of this thesis is to gain more insight into the effect of these uncertainties on the sheet pile behaviour. To this end, this thesis focuses on four main issues: The first one is related on the one hand to the analysis of the used geomechanical hypotheses for modelling of retaining walls. On the other hand, to extend the one-dimensional subgrade reaction method which is based on a beam relying on elastoplastic supports to a two-dimensional system that call to an orthotropic plate relying on the same supports (MISS-CR-PLQ). The second issue concerns the soil spatial variability modelling. After a key comparison between two random field generation methods, we selected the Circulating Embedding method for its efficiency. Several parametric studies have been conducted to analyse the effects of different assumptions of random field generation. The third issue is related to the implementation of the proposed mechanical-reliability approach taking into account the soil spatial variability. The last issue is devoted to the application of the developed approach to a case study through probabilistic and reliability analyses. The influence of statistical parameters (e.g. correlation lengths, cross-correlation,...), mechanical and geometrical has been examined.