L'instrumentation des processus de

par Jérémie Faham

Thèse de doctorat en Automatique, Productique, Signal et Image, Ingénierie cognitique

Sous la direction de Jérémy Legardeur.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde) , en partenariat avec ESTIA Recherche (laboratoire) .


  • Résumé

    En 2005, la réflexion menée par le groupe d'experts K4G qui était alors en charge de travailler sur la problématique constatée au début des années 2000 concernant le retard de compétitivité de l'Union Européenne (UE) vis-à-vis des Etats-Unis souligne la nécessité de mieux mobiliser les résultats de la recherche et développement du continent afin de favoriser l'émergence d'une économie européenne basée sur la connaissance. A partir de ce moment-là et après la crise socioéconomique de 2008, la nécessité de développer une véritable « culture de l'innovation » au sein des tissus socio-productifs des nations est devenue l'argument phare des différents conseillers et des décideurs politico-économiques. L'émergence en 2009 de la « Spécialisation Intelligente » et la déploiement de ce concept en tant que réelle stratégie de développement et d'innovation territoriale au sein des régions de l'UE sur la période 2014-2020 cristallise à ce titre la volonté de la Commission Européenne d'inciter toutes les régions des Etats-membres à utiliser de façon plus efficiente les fonds structurels qui leurs sont attribués via l'identification « par le bas » (c.à.d. via une dynamique « bottom-up » de Découverte Entrepreneuriale) et la concentration ensuite des ressources (c.à.d. via un processus « top-down » d'identification et de sélection des priorités régionales) dans des domaines d'excellence originaux mais surtout plus adaptés ou correspondants à des atouts véritablement ancrés sur chacun des territoires. Mais le transfert de ce concept d'origine fondamentalement « académique » au sein des réalités hétérogènes des régions ne s'avère pas aussi facile que ne le laissait présager le discours originel, et l'implémentation des processus complexes sur lesquels entendent s'appuyer ces nouvelles Stratégies de Recherche et d'Innovation pour la Spécialisation Intelligente des régions de l'UE (RIS3) nécessitent d'engager des mutations et une modernisation progressive des mécanismes qui sont à l'œuvre à tous les niveaux des différents systèmes d'innovation régionaux. Alors que nous sommes aujourd'hui à mi-mandat de la période de programmation européenne 2014-2020, les travaux présentés ici portent ainsi sur l'instrumentation des processus sophistiqués qui doivent supporter le déploiement des RIS3 dans le but de renforcer la dynamique qui a été engagée depuis 2014 à l'échelle des territoires de l'UE et notamment de la région de la Nouvelle-Aquitaine (NA). Les écueils relevés au sein la littérature scientifique et des expériences pratiques des régions lors de la mise en place des RIS3 au sein de leur territoire ont ainsi alimenté la démarche de conception de deux prototypes logiciels pour supporter l'instrumentation des processus bidirectionnels attendus à plusieurs niveaux du système d'innovation de la région de la NA : o Le développement d'une plateforme de l'innovation ouverte et collaborative à l'échelle régionale pour permettre d'un côté aux acteurs socioéconomiques de la région de trouver et de partager de l'information utile pour les stimuler à innover et pour aider dans le même temps les organismes publics régionaux à identifier les besoins et à sourcer les initiatives à fort potentiel qui dessineront les orientations stratégiques de demain en matière d'innovation et de développement du territoire ; o L'élaboration d'une nouvelle méthodologie et d'un outil de « matching » (basé sur la résolution de dialogies) à l'échelle microéconomique individuelle des « entrepreneurs » pour les aider à identifier, à interagir et à enrôler des partenaires d'affaires potentiels plus adéquats en amont du « passage à l'action » entrepreneuriale et en tant qu'étape préliminaire au démarrage de démarches et des processus de modélisation d'affaires ou d'innovation collaboratifs entre différents acteurs ou à la croisée de plusieurs secteurs d'activité.

  • Titre traduit

    The instrumentation of


  • Résumé

    Following the strong delay of the European Union economy in terms of competitiveness regarding to United States that had been highlighted at the beginning of the 21st century, the reflections started in 2005 by the group of experts K4G which were in charge of working on these issues concluded on the necessity to foster a better use of R&D results in order to support the emergence of models of development based on knowledge economy in European regions. Since then and even better after the socioeconomic crisis of 2008, the necessity to support « Innovation » at large became one of the key arguments of European politic and economic decision-makers. As such, the emergence of the concept of « Smart Specialization » and its deployment as a real territorial strategy within each European region during the period 2014-2020 expresses the European Commission willingness to incite all Member-State regions to use more efficiently the European structural funds through a new process of identification (i.e. a bottom up process of Entrepreneurial Discovery) and prioritization (i.e. a top-down selection) of original domains of excellence which are really rooted into the structural skills and capabilities of each territory. But the transfer of this « academic » concept within the heterogeneous realities of regional contexts seems more difficult than which was expected and the implementation of the complex processes on which those « Research and Innovation Strategies for Smart Specialisation » (RIS3) are supposed to rely on requires a progressive transformation, adaptation or modernization of the usual tools and mechanisms that are used to lead the evolution of the actual systems of innovation of the big majority of European regions. Hence, having reached now the half of the 2014-2020 European program, this work deals with the challenges of the instrumentation of those sophisticated processus that need to support the concrete implementation of RIS3 within European regions. Indeed, the objective of this contribution is to foster the new strategical and development dynamic which had been launched by the introduction of the RIS3 in 2014 within most of the European territories focusing especially on the case of the French region of Nouvelle-Aquitaine (NA). The limits and the range of practical challenges that we highlighted in our literature review or throught the difficulties that some regions faced during the concrete implementation of RIS3 within their own territory led us to start the conception of two prototypes of softwares that we designed in order to support the instrumentation of those complex and bidirectional processes that are expected to be launched at different level of the regional innovation system of NA: o the development of an open and collaborative platform of innovation at regional level to help the socioeconomic agents of the territory to find or to share usefull information to innovate and to support at the same time the action of the regional authorities that need to lead the processus of identification-prioritization and the continuing renewal of the domains that will define the strategic orientations of the regional development and the regional specialization of their territory in the mid-term, o the design of a new methodology and a new tool of matching (based on dialogical questions) at the microeconomic level in order to help entrepreneurs to identify, to interact and to recruit more appropriate potential business partners before to decide to take an entrepreneurial action and as a preliminary stage before to start any collaborative process involving differents actors acting in differents sectors.