Approches biophysiques du remodelage membranaire et cortical de la cellule hôte au cours de l'invasion par les parasite humain Toxoplasma

par Georgios Pavlou

Projet de thèse en Chimie Physique Moléculaire et Structurale

Sous la direction de Isabelle Tardieux.

Thèses en préparation à Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale chimie et science du vivant (Grenoble) , en partenariat avec CRI IAB - Centre de Recherche Oncologie/Développement - Institute for Advanced Biosciences (laboratoire) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Le projet vise à comprendre comment le parasite protozoaire Toxoplasma gondii modifie transitoirement les propriétés mécaniques de la membrane de la cellule humaine sur laquelle il exerce une force invasive afin d'initier l'infection. Dans ce but, nous privilégierons une approche biophysique en microscopie à force atomique couplée à l'imagerie en vidéo-microscopie à fluorescence et super résolutive afin de décrire et mesurer la force appliquée par le parasite sur la cellule hôte et pour décoder la réponse de cette dernière en termes de tension. Divers mutants de parasites déficients dans leur capacité à développer la force invasive et de cellules a propriétés mécaniques différentielles seront inclus dans l'étude. Le projet se poursuivra avec une approche de biophysique structurale afin de comprendre les propriétés fonctionnelles de la zone d'interface parasite-cellule qui sert de point d'ancrage à la force invasive exercée par le parasite . En conclusion, au-delà de la parasitologie, ce programme transdisciplinaire en mécanotransduction permet d'explorer les mécanismes sous-tendant la déformabilité membranaire des cellules de mammifères pour identifier les molécules effectrices et régulatrices qui peuvent être révélés grâce à l'étude de l'invasion par Toxoplasma.

  • Titre traduit

    TOXOENTRY - Combining Biophysics and Live Imaging to Uncover the Changes in Host Cell Membrane/Cortex Driven by the Pathogen Toxoplasma gondii During Cell Infection


  • Résumé

    This project aims at uncovering how the protozoan parasite Toxoplasma gondiii triggers transient changes in membrane mechanic properties of the cell to apply an invasive force in order to initiate infection. To this end we will use Biophysicall approaches, in particular force atomic microscopy in conjunction with super resolution fluorescent live imaging to describe and to measure force applied by the parasite under different settings and to decode how this force induces changes in the host cell mechanical properties. Several parasite mutants impaired in their ability to develop the invasive force and cells with differential elastic properties of the membrane/cortex will be included.This porject will extend with the biophysical and structural analysis of the parasite-cell interface that crucially serves as anchor point for the parasite force.In conclusion,beyond parasitology, this trans-disciplinary program in mechanotransduction explores mechanisms of membrane deformability in mammalian cells to identify regulatory cues via their subversion by Toxoplasma.